politique Zemmour et la scolarisation des handicapés : pitoyable

  • Initiateur de la discussion Jean-Paul
  • Date de début
Jean-Paul

Jean-Paul

Membre
On commence à avoir l'habitude avec ce sinistre personnage mais il a une nouvelle fois créé la polémique avec ses propos sur les enfants handicapés et leur scolarisation:
« Pour le reste, oui, je pense que l’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite aux autres enfants et à ces enfants-là qui sont, les pauvres, complètement dépassés par les autres enfants. Donc je pense qu’il faut des enseignants spécialisés qui s’en occupent »
C'est totalement ignorer le sujet. La sociabilisation des personnes en situation de handicap passe par l'inclusion et non l'exclusion comme il souhaite faire.
Toute la classe politique, sans exception (c'est dire !), à fortement réagi à ses propos.

En même temps c'est révoltant mais c'est aussi presque une bonne nouvelle qu'il se tire à longueur de campagne des balles dans le pied, qu'il dégage de la scène politique et vite.

 
Redouane

Redouane

Membre
Ben à la base c'est un polémiste... Chassez le naturel et il revient au galop !
 
E

Enricoo

Membre
Il apprend vite la politique Zemmour !
  • Leçon numéro 1 : le retournement de veste.
 
Riri l'inventeur

Riri l'inventeur

Membre actif
Je ne prendrais pas partie, mais disons qu'il y a aussi le revers de la médaille à l'inclusion tout azimut
L'élève sera moqué et exclu par ces petits camarades et en portera les stigmates toute sa vie
Disons que c'est un peu mon cas personnel.
Rien n'est jamais blanc ou noir
Moi je pense que les deux solutions doivent être proposées
Ensuite c'est aux parents et à l'enfant (s'il en est apte) de faire leur choix dans leur âme et consience
 
Dernière édition:
P

Palefrenier

Membre
L'élève sera moqué et exclu par ces petits camarades et en portera les stigmates toute sa vie
Je n'en suis pas certain, les mentalités évoluent et le handicap n'est pas vu de la même façon aujourd'hui que dans les années 80 par exemple.
Justement par le fait de l'inclusion. Exclure ces élèves là les désociabilise et les rend invisibles aux yeux des autres, et si parfois ils subissent les moqueries de certains élèves cela forge également leur caractère.

Évidemment les parents d'élèves, les professeurs, tout le corps enseignant ont un rôle à jouer pour leur acceptation au sein des établissements classiques. Le fait de parler du handicap, l'expliquer participe l'inclusion sociale des élèves en situation de handicap.

Disons que c'est un peu mon cas personnel.
Ce n'est jamais facile à vivre ce genre de situation. Tu as probablement essuyé les plâtres et les générations suivantes en ont profité.
Je ne dis pas que ça n'existe pas non plus, c'est sûr qu'il y a des enfants qui stigmatisent encore les élèves handicapés ou même issus des minorités mais la solution n'est pas de les cacher mais au contraire de les inclure et de les côtoyer au quotidien c'est comme cela qu'ils se fondront dans la masse, avec leurs particularités.
 
Haut