ukraine Ukraine : la troisième guerre mondiale n’aura pas lieu

  • Initiateur de la discussion Léonel Houssam
  • Date de début
L

Léonel Houssam

Invité
regionalis.fr - Ukraine : la troisième guerre mondiale n’aura pas lieu

Guerre en Ukraine : Légende : David et Goliath, par Valentin de Boulogne, vers 1615-1616, huile sur toile, 99 x 134 cm.

Guerre en Ukraine​


Alors pour les nouveaux arrivants dans mes contacts qui n’ont pas encore parcouru mes textes du passé et à ceux, plus anciens, qui me gardent dans leurs contacts uniquement pour me briser les gonades, je vous partage mon billet d’humeur du moment pour bien que vous compreniez que je ne suis d’aucun camp, d’aucun clan, d’aucune horde ni tribu, d’aucune organisation collective politique ou idéologique, d’aucun parti et d’aucun syndicat. Je suis, et je le répète pour la centième fois, l’un de ceux qui annoncent la « mauvaise nouvelle ». Je le répète également: j’admire l’accident. Dit autrement, je ne suis ni au-dessus ni en dessous, je suis à côté.

Si bien que je tape dur (par les mots, mais les mots sont des armes quand on sait s’en servir) sur Poutine depuis toujours. Je le déteste depuis sa première investiture et je n’ai pas attendu la guerre en Ukraine pour le nommer dictateur ou autocrate. Je considère effectivement que tous ses propos, toutes ses méthodes, tous ses moyens valent ceux des pires tyrans du XXe siècle. Sa rhétorique malsaine, sa façon de falsifier et l’Histoire et le présent, sa psyché de psychopathe (comme nombre de dirigeants d’état et de PDG d’entreprises d’ailleurs), de paranoïaque et de « québlo » dans un espace-temps figé aux années 70 me révulsent. Que certains cessent de lui trouver des excuses, des « raisons », des justifications « valables ».

Si ces gens lui offrent une once de crédit, je peux les considérer ou comme des suppôts de la tyrannie ou des imbéciles utiles et incultes à dégager immédiatement (à défaut de le faire Manu militari ici) de …

Continuer la lecture sur le site d'origine...
 
Haut