histoire Ukraine et Russie : les racines du conflit

  • Initiateur de la discussion Stéphane
  • Date de début
Stéphane

Stéphane

Membre
Je suis tombé sur 2 podcasts du CNRS relatant l'histoire mouvementée entre la Russie et l'Ukraine.
Ils permettent de comprendre l'origine du conflit qui déchire actuellement l'Europe et le monde...

Ukraine et Russie : les racines du conflit (1/2)​

regionalis.fr - Ukraine et Russie : les racines du conflit
En 1991, l’URSS s’effondre et l’Ukraine obtient son indépendance. Mais ses rapports avec la Russie étaient déjà tumultueux bien avant cela... Pour comprendre la crise actuelle, l’historienne et politiste Anne de Tinguy retrace dans ce podcast les grandes lignes de leurs relations depuis l’époque des tsars, où se mêlent ingérence russe perpétuelle et sentiment nationaliste ukrainien.



Ukraine et Russie : les racines du conflit (2/2)​

regionalis.fr - Ukraine et Russie : les racines du conflit
Dans ce second épisode consacré aux relations entre l’Ukraine et la Russie, Anne de Tinguy, historienne et politiste, revient sur le tournant de l’Ukraine vers l’Occident qui s’amorce dès 1991 et l’effondrement de l'Union soviétique. Au fil des années, intégrer l’Union européenne ou l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (Otan) deviendra pour l’Ukraine un objectif stratégique, mais aussi une source de tensions croissantes avec le Kremlin.
 
Nicolas

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Dans le premier épisode on comprend que l'indépendance de l'Ukraine n'a jamais réellement été accepté par le Kremlin et notamment Vladimir Poutine. Il n'a eu de cesse de vouloir influer sur la politique intérieure de l'Ukraine. Par contre quand la chercheuse parle des élections de 2003 ne serait-ce pas les élections de 2004 plutôt ?

Quoiqu'il en soit Poutine aura tout essayé pour récupérer l'Ukraine et le cœur des ukrainiens, ingérence, pression, et maintenant la guerre sous prétexte de les libérer du pouvoir nazi, sans succès et pire encore il a augmenté la défiance, voir la haine du peuple ukrainien envers les russes.
 
Stéphane

Stéphane

Membre
et pire encore il a augmenté la défiance, voir la haine du peuple ukrainien envers les russes.
Et du coup la résistance citoyenne est très forte... Merci pour la transition !

Pourquoi la résistance citoyenne est-elle si forte en Ukraine ?​

regionalis.fr - Ukraine et Russie : les racines du conflit
Aux côtés des forces armées, les civils se livrent à une impressionnante résistance depuis le début de l’invasion russe en Ukraine. Spécialiste de la région, la sociologue Ioula Shukan analyse cet attachement à la nation à la lumière de l'histoire récente du pays où la guerre a en fait commencé il y a huit ans pour de nombreux Ukrainiens.
 
Magma

Magma

Membre
Le jeu de la Russie en Ukraine se retourne finalement contre elle.

Par contre je ne sais pas si la résistance citoyenne ukrainienne est si exceptionnelle au sens littéral du terme. Quel peuple baisserait les bras face à l'invasion d'un pays étranger ? Tant que c'est techniquement et humainement possible ? La résistance française pendant la seconde guerre mondiale a été héroïque et qui n'avait pas pris le maquis participait à son niveau à cette résistance (caches, dons en argent, en nourriture, faire passer des messages, etc...).

Cette résistance citoyenne ukrainienne est simplement la preuve que les ukrainiens se sentent comme un peuple et que l'Ukraine est leur pays. Peut être n'avions nous pas besoin de ça pour le constater mais s'il restait un doute il est levé. Et ce n'est pas un bon signe pour Poutine qui pensait pouvoir retourner le peuple à son endroit, il a tout faux.

L'Ukraine n'a jamais autant existé que depuis l'invasion russe, c'est assez paradoxal au vu du niveau de destruction de certaines régions et de la présence russe dans d'autres mais politiquement et populairement l'Ukraine existe plus que jamais aux yeux du monde.
 
W

WilliamG

Membre
qui n'avait pas pris le maquis participait à son niveau à cette résistance (caches, dons en argent, en nourriture, faire passer des messages, etc...).
Ce qui laisserait entendre que tous les français ont résistés ?
C'est passer sous silence la collaboration.

Mais bon ne polluons pas ce sujet avec la WWII.
 
Salamandre

Salamandre

Membre
L'Ukraine n'a jamais autant existé que depuis l'invasion russe, c'est assez paradoxal au vu du niveau de destruction de certaines régions et de la présence russe dans d'autres mais politiquement et populairement l'Ukraine existe plus que jamais aux yeux du monde.
Elle existe plus que jamais, certes, mais risque d'être amputée d'une partie de son territoire "historique".
Je ne vois pas les russes rendre ce qu'ils ont pris par la force dans le Donbass, d'ailleurs Marioupol est en train d'être reconstruite par leurs soins, ce n'est surement pas pour faire plaisir aux ukrainiens : ukraine - Marioupol, ville martyre.

Sans parler de la Crimée.

Les ukrainiens de leur côté abandonneront ils ces régions dans leur mémoire collective ? Pas certain. Ce sera toujours un sujet brûlant entre ces deux pays, et lorsque Poutine ne sera plus au pouvoir (ça arrivera bien un jour, nul n'est éternel) cela reviendra sur le tapis des négociations... ou de la guerre. On en a pas fini du conflit Ukraine - Russie, sur le terrain ou dans les esprits.
 
Haut