• Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

politique Uber files : et si Macron était vraiment pourri ? Déjà.

WilliamG

Membre

Quelques SMS suffisent à une entreprise américaine pour s'imposer dans un pays tel que la France ?
On peut compter sur qui finalement en France ?
 
C'est vrai que beaucoup de jeunes des cités sont des self-entrepreneurs pour Uber ou Uber eats mais je ne sais pas si ce sont les meilleurs emplois qu'on pouvait leur trouver, niveau revenu/horaire ce n'est pas forcément fameux mais j'entends ça de loin peut être certains pourront confirmer ou infirmer.

Le lanceur d'alerte, en photo de cette discussion, pense qu'ils ont menti en vendant le concept Uber aux dirigeants du monde. On ne parle pas d'uberisation pour rien...

 

Jérôme

Membre
Je suppose qu'il fait référence à Chirac, mais Chirac a t-il vraiment dit ça un jour ? :unsure:
Il l'a dit en 1987 mais pas en public.

Alors peut être qu'Uber a permis a beaucoup de trouver du travail (mais quel travail !) mais les taxis doivent se sentir quelque peu trahis, eux qui ont payé des licences plusieurs dizaines de milliers d'euros (souvent à crédit) et qui voient des petits jeunes faire le même boulot qu'eux pour... rien.
 

Enricoo

Membre
Mais qui à décidé des prix des licences de taxis ?
Qui a fait la loi sur le transport de clients particuliers pendant des années et des années ?
Qui a eu le monopole et s'est gavé ?
Qui a embauché des clandestins pour faire tourner les taxis la nuit ?

T'as vu comment les taximan te recevaient dans leur bagnole à Paris ? Comment ils refusaient les courses pas assez longues pour eux ?
Leur mafia a pris l'eau parce que le monde a changé et qu'ils n'ont pas été capables de changer eux aussi. Tant pis pour eux.
 

Valentin

Membre
Faut pas non plus caricaturer tous les taxis.
Et puis le sujet c'est comment une société s'impose sur le marché français par la force, en s'appuyant sur des personnalités politiques au pouvoir et en se foutant royalement de leurs "employés" qu'elle a envoyé au charbon contre les taxis avec tous les risques que cela comportait pour leur intégrité physique. Faut se remettre en mémoire les heurts entre taxis et Uber à l'époque !!


 
Haut