• Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

terrorisme Salman Rushdie poignardé

Human-Fly

Peace Maker
Club Regionalis
L'écrivain Salman Rushdie a été poignardé en marge d'une conférence dans l'état de New York. Un suspect a été arrêté.
Poignardé au cou et à l'abdomen, l'écrivain a été évacué en hélicoptère et opéré.
Il était notamment connu pour avoir ete l'auteur des Versets Sataniques, et pour avoir fait l'objet d'une fatwa suite à la publication de cet ouvrage.
Je ne sais pas s'il est encore vivant à l'heure où je poste.

Encore un exemple de l'intolérance absolue, quand quelqu'un peut mourir pour avoir exprimé une idée qui n'aura pas plu à d'autres...

Sur Regionalis, il est facile de défendre la liberté d'expression.
Continuons aussi à le faire partout ailleurs.
 

Iznogood

Membre
30 ans qu'il est menacé de mort !

1660348533196.png
 

Human-Fly

Peace Maker
Club Regionalis
Oui, il a fini par demander une sécurité allégée, espérant profiter d'un certain oubli.
Hélas, certains abrutis n'oublient jamais... Leur haine et leur violence.
 

Gaspard

Membre
L'assaillant se nomme Hadi Matar, 24 ans, né aux USA de parent immigrés libanais.
On aurait retrouvé chez lui des éléments laissant penser qu'il serait proche idéologiquement de la vision rigoriste iranienne de l'islam.

FaFk0k6WQAAKOk0.jpg FaFkoY7XkAA2z8K.png
 

Redouane

Membre
Salman Rushdie en 2017 :

« Il faut arrêter l’aveuglement stupide » face au djihadisme qui consiste à dire que « cela n’a rien à voir avec l’islam »
« Je suis en désaccord fondamental avec ces gens de gauche qui font tout pour dissocier le fondamentalisme de l’islam »
« Depuis 50 ans, l’islam s’est radicalisé »
« Il y a bien sûr une tradition d’un islam éclairé. Mais il n’est pas au pouvoir aujourd’hui »
« Quand les gens de Daech se font sauter, ils le font en disant "Allahou Akbar", alors comment peut-on dès lors dire que cela n’a rien à voir avec l’islam ? »



Cette association de l'islam et donc de tous les musulmans au fondamentalisme et au terrorisme vous semble t-elle juste ?
En tant que musulman dois-je reconnaitre que les terroristes qui ont attaqué le Bataclan étaient, de fait, mes frères ?
 

Palefrenier

Membre
Sa dernière citation est frappante, comment ne pas associer Islam et kamikazes terroristes si ceux ci crient Allah Akbar en se faisant exploser ? Juste ça tombe sous le sens. Mais il faut lire ce qu'il y a à lire, ça ne dit pas que tous les musulmans sont ces terroristes ni qu'ils cautionnent ces actes.

Tenter de résoudre le problème islamiste en occultant l'islam... en l'écrivant on s'aperçoit que ce n'est pas possible.
Non @Redouane les assaillants du Bataclan ne sont pas tes frères, ni mêmes des cousins éloignés mais ils se revendiquent de la même religion que toi et c'est bien tout le problème.

Certains parlent du Coran qui s'interprète de différentes façons, que ses lectures, pour un non initié ou pour un " volontairement mal aiguillé", permettent le fondamentalisme, l'obscurantisme, le rigorisme mais je me souviens d'un reportage du petit journal à l'époque de Canal+ ou Hugo Clément était aux USA et s'était rendu dans une manifestation pro Trump...


Alors je ne pense pas que le Coran soit à l'origine de ces dérives, il y a autre chose qui pollue les cerveaux de certains musulmans et les poussent à l'extrémisme. La Bible n'a rien à envier au livre saint musulman sur les propos offensants en tous genre. Donc où est-ce que le bât blesse ?
 

Human-Fly

Peace Maker
Club Regionalis
Salman Rushdie en 2017 :

« Il faut arrêter l’aveuglement stupide » face au djihadisme qui consiste à dire que « cela n’a rien à voir avec l’islam »
« Je suis en désaccord fondamental avec ces gens de gauche qui font tout pour dissocier le fondamentalisme de l’islam »
« Depuis 50 ans, l’islam s’est radicalisé »
« Il y a bien sûr une tradition d’un islam éclairé. Mais il n’est pas au pouvoir aujourd’hui »
« Quand les gens de Daech se font sauter, ils le font en disant "Allahou Akbar", alors comment peut-on dès lors dire que cela n’a rien à voir avec l’islam ? »



Cette association de l'islam et donc de tous les musulmans au fondamentalisme et au terrorisme vous semble t-elle juste ?
En tant que musulman dois-je reconnaitre que les terroristes qui ont attaqué le Bataclan étaient, de fait, mes frères ?


Palefrenier a raison : les terroristes islamistes ne sont ni tes frères ni tes cousins éloignés.
Et je pense pour ma part que l'immense majorité des Musulmans n'a rien à voir avec le terrorisme.

Par ailleurs, je ne suis pas non plus en désaccord avec les propos de Salman Rushdie que tu cites.
Les terroristes islamistes ne représentent qu'une infime partie des Musulmans.
Par contre, la majorité des actes terroristes majeurs de ces dernières décennies ont été commis au nom de l'Islam.
Il y a quelques exceptions, comme la secte japonaise qui avait attaqué une station de métro au gaz Sarin. Ou encore le néo-nazi norvégien qui avait tué presque une centaine de personnes. Il y a d'autres exemples, mais peu.

Tu poses d'excellentes questions. Celles qu'il faut justement se poser.
Les terroristes islamistes voudraient une guerre de civilisations entre l'Islam et le reste du monde. Ce sont eux qui veulent cet amalgame et il ne faut jamais se lasser de dire et de redire que leurs plans sinistres ne fonctionneront jamais.
Ce sont eux, les terroristes islamistes, qui sont seuls contre le reste du monde.
En tant qu'athée, je considère tous les démocrates opposés au terrorisme comme faisant partie du même camp que moi.
Cela inclue bien évidemment tous les Musulmans opposé au terrorisme, comme toute autre personne y étant opposée. Musulmans, Juifs, Chrétiens, déistes, agnostiques, athées... Du moment que ces gens s'opposent au terrorisme, ils sont clairement dans le même camp que moi.
 

Patrice

Membre
Il y a quelques exceptions, comme la secte japonaise qui avait attaqué une station de métro au gaz Sarin. Ou encore le néo-nazi norvégien qui avait tué presque une centaine de personnes. Il y a d'autres exemples, mais peu.
La terreur a plusieurs visages, tu oublies Breton Tarrant qui a tué 51 musulmans dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars 2019.

php8yRu28.jpeg

Cette association de l'islam et donc de tous les musulmans au fondamentalisme et au terrorisme vous semble t-elle juste ?
Pas pour moi. Doit on considérer un terroriste comme musulman uniquement parce qu'il se revendique de cette religion ?

Lorsqu'il y a des débordements violents dans les stades de foot les médias et le gouvernement nous rabâchent les oreilles en nous disant qu'ils ne sont pas des supporters mais des délinquants, des voyous, des imbéciles... Et pourtant, eux, se considèrent comme des supporters.

Alors un terroriste qui gueule Allahou Akbar avant de se faire sauter pourquoi ne le dissocie t-on pas de l'islam ?
Deux poids deux mesures...
 

Human-Fly

Peace Maker
Club Regionalis
Alors un terroriste qui gueule Allahou Akbar avant de se faire sauter pourquoi ne le dissocie t-on pas de l'islam ?
Deux poids deux mesures...


Je ne dis pas que celui qui se fait sauter est un bon ou un mauvais Musulman.
Je crois même qu'il ne peut pas du tout être un Musulman au sens noble du terme.

Le seul problème est effectivement que ses dernières paroles avant de se faire sauter sont Allahou Akbar.

Les Musulmans dont je respecte la foi trouvent involontairement dans ces fous furieux de terroristes islamistes les plus mauvais ambassadeurs de leur religion.

Et comme chacun le sait, à l'échelle du monde, les Musulmans sont eux-mêmes les premières victimes du terrorisme islamiste, en plus d'être ensuite accusés implicitement ou explicitement des crimes des terroristes islamistes.

Le terrorisme islamiste est un fléau pour tout le monde.
Pour les Musulmans en premier lieu.
 

Patrice

Membre
C'est bien joli mais tu enfonces des portes ouvertes : le terrorisme est un fléau ? Bien vu !

La question de @Redouane est de savoir s'il est juste d'associer l'Islam et donc les musulmans au terrorisme islamiste. Tu dis que les musulmans, à l'échelle du monde, sont les premières victimes du terrorisme islamiste : oui c'est vrai non seulement ils meurent dans des attentats et des attaques de djihadistes en Irak, en Syrie, au Mali, au Burkina Faso et même en Afghanistan mais en plus, double peine, ils sont victimes de la stigmatisation que leur inflige le monde occidental en les liant à ces événements meurtriers parce que justement ils sont musulmans.

L'horreur de la pédophilie au sein de l'église catholique chrétienne n'est ni associée à la Bible ni aux chrétiens du monde entier. Si tu croises un homme avec un croix autour du cou à Rio de Janeiro, Paris ou Canberra tu ne le soupçonne pas immédiatement de pédophilie mais beaucoup, s'ils croisent un barbu avec un kufi sur la tête se demandent si une bombe ne se cache pas sous son gilet.

Personne ne craint la religion catholique mais l'islamophobie est partout dans la société.
Pourquoi ? Pour moi c'est parce qu'on ne cesse d'associer Islam et terrorisme. Et on reproche même aux musulmans de ne pas défiler dans les rues pour dénoncer le terrorisme, allant jusqu'à les soupçonner de complicité : qui ne dit mot consens.

Je n'ai jamais défilé dans la rue pour dénoncer la pédophilie au sein de l'église, je suis chrétien, suis-je complice ?
 

Mister H

Membre
C'est gauchiste.
Lier l'islam au terrorisme islamiste tombe sous le sens.

Avant de devenir des terroristes ils sont musulmans, puis deviennent des monstres.
Ce que vivent les femmes en Iran, en Afghanistan, au Pakistan ou même en Arabie Saoudite doit-on également le dissocier de l'Islam ? Qu'on le veuille ou non cette religion génère violence et obscurantisme et dire le contraire c'est se voiler la face, Salman Rushdie en est la preuve.
 

Mister H

Membre
Si tu croises un homme avec un croix autour du cou à Rio de Janeiro, Paris ou Canberra tu ne le soupçonne pas immédiatement de pédophilie
Très honnêtement, et en étant de bonne foi, si je croise un prêtre dans la rue il y a au moins une blague salace qui me vient à l'esprit. La pédophilie, de par son ampleur, à véritablement changé la perception de beaucoup de gens sur l'église. On associe volontiers délinquance sexuelle et église.
 

BB Red

Membre
Club Regionalis
Bien sûr que non ça n'a rien à voir avec l'islam, Allah akbar ça veut dire "attention ça va faire du bruit".
Et les kamikazes avant d'aller se faire sauter ne lisent pas le coran mais Martine à la ferme.

Les musulmans de France pour défendre le foulard ils descendent dans la rue mais pour défendre la liberté d'expression après Charlie y'avait personne. Intégrés vous dites ? Ils feront toujours passer leur prophète avant tout. Après Charlie les musulmans c'étaient : "Ces terroristes ce sont des fous ils n'ont rien à voir avec l'islam mais quand même il faut pas insulter Mahomet". Comprendre ils le méritaient.
 
Les musulmans après Charlie étaient quelque peu frileux à condamner les attentats, effectivement dès que ça touche au prophète il y a quelque chose en eux (la crainte d'Allah) qui les bloque, les empêche d'exprimer leur totale indignation en tout cas pour celles et ceux qui le ressentent ainsi.

Pour les attentats de Janvier 2015 c'était autre chose, la réaction a été plus forte.
Il n'y avait aucune ambiguïté, Daesh n'a rien à voir, de près ou de loin, à un musulman de France. Cet article de Jeune Afrique explique bien comment se sont exprimés les musulmans après Charlie et après le Bataclan.
 

Kami Kase

Membre
Et les kamikazes avant d'aller se faire sauter ne lisent pas le coran mais Martine à la ferme.
Sérieux ?
Martine à la plage est tout aussi dangereux ou bien je peux laisser ma fille de 9 ans le lire ? Je ne voudrais pas qu'elle aille se faire exploser dans la cour de récré, les parents d'élèves vont très certainement être mécontents.

Tiens moi au courant, c'est urgent !
 

Fabrice

Membre
Agressé le 12 août, lors d’une conférence dans l’État de New York, par Hadi Matar, l’écrivain a reçu trois coups de couteau au cou, quatre à l’estomac, un à l’œil droit et à la poitrine un dernier à la cuisse droite.

Et pourtant, selon son agent et son fils, il s'en remet. Il n'est plus sous respirateur artificiel et a pu prononcer quelques mots.
 

Jean-Paul

Membre
Et pourtant, selon son agent et son fils, il s'en remet.
Ce qui a surpris Hadi Matar. Lors d'une interview avec le NYT il a indiqué être surpris que Salman Rushdie ait pu survivre aux coups de couteau.
D'autre part son avocat demande à ce que son procès soit équitable et qu'on respecte la présomption d'innocence... sur un fait en flagrant délit ?

Malgré tout ça ne le gêne pas de plaider non coupable de tentative de meurtre.
 

Human-Fly

Peace Maker
Club Regionalis
Le "plaider coupable", aux États-Unis, n'est pas nécessairement réservé aux coupables, mais aux personnes qui ne pensent pas avoir beaucoup de chances de prouver leur innocence.
Même si elles sont innocentes.
Ainsi un avocat peut parfaitement dire à son client innocent : "vous êtes innocent mais nous aurons beaucoup de mal à le prouver, donc choisissez de plaider coupable. Vous serez certain d'être condamné, mais moins lourdement qu'en plaidant innocent et en échouant.

Le choix de plaider innocent est normalement réservé aux personnes ayant de solides chances de pouvoir prouver leur innocence.
Dans le cas de Hadi Matar, il a été "pris sur le fait", en effet, vu par de nombreuses personnes dont des officiers de police assermentés.
Mais il a aussi été enregistré, photographié, filmé...
En plaidant innoncent, il n'a strictement aucune chance de gagner, et il est certain de prendre le maximum.
C'est donc soit un choix idiot, soit un choix suicidaire. Ou les deux à la fois.
 
Haut