géopolitique Russie : les sanctions économiques internationales sont elles efficaces ?

  • Initiateur de la discussion The Beauty
  • Date de début
The Beauty

The Beauty

Membre
Je commence à en douter sérieusement.
Les seuls conséquences, que je peux voir de mes yeux, ce sont les augmentations des prix de certains produits et par conséquent une certaine inflation.
Par contre ce que je ne vois pas c'est les difficultés russes qu'elles devraient engendrer à faire la guerre, il ne me semble pas que, d'un point de vue économique en tout cas, Poutine soit freiné dans volonté d'arracher du territoire à l'Ukraine.

Alors évidemment je ne vois pas le quotidien du russe moyen et je ne sais pas si les sanctions le touche réellement mais je ne crois pas que le but était d'affaiblir économiquement la population russe. Le but, corrigez moi si je me trompe, c'était d'affaiblir l'économie toute entière afin de rendre Poutine sans moyen pour faire la guerre.

Alors les questions que je me pose c'est : est-ce que sans sanction la guerre n'en serait-elle pas au même point ? Ni plus avancée ni moins avancée ?
Les deux zigotos des extrêmes politiques françaises n'auraient pas un peu (un peu) raison en fustigeant les sanctions contre la Russie ?
 
Babette

Babette

Membre
Je ne pensais pas la citer un jour mais j'ai entendu MLP dire qu'un blocus sur le pétrole russe n'aurait pas beaucoup de conséquences puisque s'ils ne le vendent pas à nous ils le vendent à d'autres, qui plus est plus cher ! C'est comme le gaz, ils se sont tournés vers la Chine et ont signés un méga contrat de construction d'un nouveau gazoduc, un contrat à plus de 400 milliards de dollars, rien que ça.

Donc ta question est légitime, je me pose un peu la même mais à part faire confiance aux politiques/médias je n'ai pas les armes pour y répondre seule.
 
G

Gaspard

Membre
Cette vidéo est intéressante, produit par une chaine d'info belge, LN24+

 
P

Palefrenier

Membre
Elles peuvent être efficaces et peser sur l'économie russe et sur le niveau de vie des russes mais est-ce que ça peut faire plier Poutine là est la question. Apparemment il est prêt à aller loin dans sa guerre et ce peu importe les conséquences à l'international et au niveau national.

Je ne sais pas non plus comment les russes ressentent ces sanctions, je trouve qu'on manque d'informations à ce sujet, le pays est en vase clos médiatique donc comment savoir ??
 
K

Kami Kase

Membre
Tu peux consulter le site StratPol, à toi de faire la part des choses après.
 
Mathias

Mathias

Membre
Force est de constater que les sanctions internationales n'ont pas mis la Russie à genoux économiquement.
Elles ne les empêche pas de continuer à faire la guerre, et de la gagner en tout cas en ce qui concerne le Donbass et on pourrait même dire que ces sanctions et notamment l'embargo sur le gaz russe nous mets dans l'embarras, heureusement que nous ne somme pas en hiver mais d'ici 3 ou 4 mois...

Le point sur les sanctions ici

Et leurs conséquences selon Sciences-Po
 
Bad Karma

Bad Karma

Membre
On allait pas leur faire de cadeaux non plus, et puis si les sanctions n'ont pas freiné l'effort de guerre russe elles ont tout de même affaiblit leur économie, pas au point de les mettre à genoux comme tu dis mais je suppose que ces sanctions ne vont pas s'arrêter à la fin des combats, elles vont durer dans le temps et là les conséquences sur le long terme peuvent être assez terribles.

D'ici là nous avons le temps de réorganiser nos besoins énergétiques, principal point noir des dommages collatéraux de ces sanctions internationales. Pays par pays les besoins sont disparates, la France ne dépend du gaz russe que pour quelques % tandis que la Lituanie si je me souviens bien en dépend à 100% (gaz + pétrole).
 
G

Gaspard

Membre
Les discours de Poutine c'est bien mais ce que j'aimerais savoir c'est comment les russes, les classes pauvres ou moyennes vivent depuis les sanctions, quid de leur pouvoir d'achat ? Trouvent-ils tous les produits qu'ils veulent ? Est-ce qu'il y a des pénuries ?

Si quelqu'un a des liens vers des sites où ce genre d'informations filtrent je suis preneur (des blogs par exemple).
 
G

Gilles Paris

Nouveau membre
Elles commencent à se faire sentir par la population avec la flambée des prix de l'alimentation.
Mais clairement l'économie russe résiste aux sanctions mieux que prévue.

 
K

Kami Kase

Membre
Grosso merdo la population russe n'est pas plus impactée que nous, donc finalement on s'est auto sanctionné.

Dans les 100 premiers jours de la guerre en Ukraine la Russie a gagné 93 milliards d'euros en exportant son pétrole et son gaz ! Et certains pays ont même augmenté leurs achats alors qu'ils sont les principaux soutiens aux sanctions, au hasard : la France !
 
Grand Pa

Grand Pa

Membre
Dans les 100 premiers jours de la guerre en Ukraine la Russie a gagné 93 milliards d'euros en exportant son pétrole et son gaz !
Mais combien aurait elle gagné sans les sanctions ? Plus ? Moins ?

Et certains pays ont même augmenté leurs achats alors qu'ils sont les principaux soutiens aux sanctions, au hasard : la France !
À peine croyable... dans un premier temps. Puis à y réfléchir... ce n'est pas étonnant, ce ne sont que des ukrainiens après tout.
Nos capacités énergétiques, intérêt suprême de la nation.
 
Redouane

Redouane

Membre
À propos du gaz russe et pour répondre à la question si l'Europe peut s'en passer, une émission OPEN BOX TV avec un invité Jérôme Ferrier, spécialiste du gaz et de sa géopolitique nous en apprend plus en 40 minutes qu'en 50 heures de journaux TV...

 
Éméché

Éméché

Membre
Même si Alain Juillet a une belle carte de visite (DGSE, SGDSN) il a travaillé quelques temps pour RT la chaine d'état russe et est copain avec Anne-Laure Bonnel qui l'interview d'ailleurs sur sa chaine sur le conflit Ukraine-Russie, ses premiers mots d'ailleurs c'est pour pointer du doigt la responsabilité et même la culpabilité de la France et de l'Allemagne dans la situation actuelle (Accords de Minsk I et II). Mais son analyse reste intéressante.

 
E

esteban88

Membre
Pour en revenir au sujet, cette vidéo de Pascal Boniface, géopolitologue et fondateur de l'IRIS - Institut de Relations Internationales et Stratégiques a une analyse intéressante sur les sanctions : pour lui le fait qu'on ait occidentalisé les sanctions a provoqué un certain rejet des autres pays, notamment d'Afrique ou d'Asie. Avoir décidé de telles mesures sans en négocier la teneur avec nos partenaires hors occident (Europe/USA) n'a pas été le bon choix et n'a pas permis une mondialisation des sanctions.

 
ablok

ablok

Membre
Beaucoup de pays, notamment africain, ont rejeté les sanctions du fait de leur dépendance économique à la Russie, notamment sur les céréales.
Et puis quand on est un petit pays on évite de se mettre à dos un géant tel que la Russie et par ricocher la Chine. Chine qui d'ailleurs, dans tous les cas n'aurait accepté aucune sanction contre "l'ami" russe.

Par contre dans la symbolique peut être qu'il aurait fallu mutualiser les avis, si ce n'est de simplement écouter les opinions de chacun pour qu'enfin n'importe quel pays adhérent de l'ONU soit simplement respecté dans sa politique étrangère qu'il s'appelle l'Australie, le Laos ou le Zimbabwe...
 
Haut