justice Réparations pour l’esclavage: nouveau revers pour des associations martiniquaises

  • Initiateur de la discussion France Info
  • Date de début
Grand Pa

Grand Pa

Membre
Ce serait la moindre des choses de pouvoir se recueillir sur la tombe, la sépulture des ses ancêtres.
Comme le précise l'avocat, c'est au delà de la réparation et les descendants d'esclaves méritent que les charniers soient identifiés et que les corps reçoivent enfin une dernière demeure digne de ce nom.

La prescription me semble pas une bonne raison pour interdire ses fouilles, et d'ailleurs je ne saisis pas bien c'est à la justice de décider de ceci.

regionalis.fr - Réparations pour l’esclavage: nouveau revers pour des associations martiniquaises
 
Alpha

Alpha

Membre
Peut-être qu'ils auraient du séparer les demandes et ne pas coupler la recherche de sépulture et la demande de réparations, l'un bloquant l'autre.
 
Haut