• Bienvenue sur Regionalis, votre espace de discussion libre, sans publicité, sans traqueur statistique, marketing ou publicitaire. Inscrivez vous en moins de 30 secondes et lancez des discussions sur tous sujets : politique, société, environnement, science, technologie, art ou culture...
  • Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

ukraine Poutine annonce la reconnaissance du Donbass

Pascalou

Membre
En direct à la télévision russe et après un cours d'histoire de près de 45 minutes Vladimir Poutine a annoncé la reconnaissance officielle des territoires séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk. Il a signé les décrets dans la foulée de son intervention.

6213ebca8256bf017e4bcb0f.png


Ce qui change maintenant: toute opération militaire ukrainienne sur ses territoires sera considérée effectué sur le territoire russe et donc comme une agression directe envers la Russie, c'est ce qui pourrait déclencher une intervention de l'armée russe. Nous sommes peut être à la veille d'une guerre d'ampleur et ça fait réellement froid dans le dos.
 

Thomas

Membre
C'est plus grave que ça il demande dans son décret que l'armée russe maintiennent la paix dans les provinces reconnues indépendantes.
L'armée russe officielle n'y est pas encore rentrée mais cela ne saurait tarder, la question est quand et dans quelle ampleur ?

Poutine a rompu tous ses engagements vis à vis de la communauté internationale et est rentré dans un délire paranoïaque dixit Macron.
Par contre ce que je retiens de son long discours c'est que : l'augmentation de la sécurité des uns ne peut pas diminuer la sécurité des autres autrement dit l'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN augmente son niveau de sécurité mais voit diminuer celui de la Russie avec éventuellement des bases américaines de missiles aux portes des ses frontières.
 

Jean-Paul

Membre
La ligne rouge est franchie, les sanctions européennes et américaines vont tomber. D'après ce que Poutine a dit ça ne les effraie pas plus que ça, si tel était le cas il n'y aurait plus grand moyen de pression contre la Russie sachant que la diplomatie a échoué, par sa faute, comme tout bon ancien élément du KGB il ne connait que le rapport de force.

Alors que reste t-il ?
  • La guerre
  • Renoncer
 

Nathan

Membre
Il nous tient par les couilles, il joue sur le fait que tout dirigeant normalement constitué n'envisage la guerre comme le dernier des derniers recours, surtout aux portes de l'Europe. Il essaie d'imposer sa loi en menaçant d'une guerre. Et dire qu'on va devoir le supporter au moins 20 ans encore...
 

The Beauty

Membre
Ou il se fout ouvertement de notre gueule ou bien il est schizophrène:

Vladimir Poutine prêt à trouver des « solutions diplomatiques » avec les Occidentaux, dans le respect de ses « intérêts non négociables »​

Il souhaite donc entamer des négociations sur des points non négociables, alors à quoi est-il prêt à renoncer ?
Il faut continuer à sanctionner la Russie jusqu'à ce qu'il plie afin de rééquilibrer le rapport de force sinon toute diplomatie est vouée à l'échec. Par contre si la Russie doit faire des concessions elle ne doit pas être la seule, les revendication russes doivent aussi être entendues et un compromis doit être trouvé pour ramener la paix durablement dans la région.
 
Haut