environnement Montée des eaux : à Quiberville, en Normandie, le pari de laisser entrer la mer

  • Initiateur de la discussion France 24
  • Date de début
France 24

France 24

Nouveau membre
À cause du réchauffement climatique, le niveau de la mer pourrait augmenter d'un mètre d'ici à 2100. Si le sujet sera largement abordé lors de la COP26 qui démarre dimanche 31 octobre à Glasgow, localement, municipalités, institutions et associations travaillent déjà à trouver des solutions. La ville de Quiberville-sur-mer, en Normandie, a opté pour une approche inédite : laisser entrer la mer dans les terres plutôt que multiplier les aménagements pour se protéger. Reportage.

Continuer la lecture sur le site d'origine...
 
Carambar

Carambar

Membre
Original comme concept mais peut-être THE solution pour certaines communes maritimes.
Quiberville fait office de précurseur en la matière mais le résultat et l'efficacité de la méthode attendra 2100...

En tout cas ça me plait bien, parce qu'autant s'adapter plutôt que lutter contre plus fort que soit.
Il faut peut-être se faire une raison et les frontières maritimes de beaucoup de pays vont changer fortement dans les années et siècles à venir.

regionalis.fr - Montée des eaux : à Quiberville, en Normandie, le pari de laisser entrer la mer

Quiberville fait l'objet d'un projet inédit en France. Plutôt que d'ériger des barrières ou des murs pour se protéger face aux risques, la municipalité, avec l'aide de l'Union européenne et de l'État, a décidé de "laisser entrer la mer dans les terres" et, condition sine qua non, de se lancer dans une grande recomposition de l'espace, quitte à déplacer des habitations. En résumé, le choix a été fait de s'adapter à la réalité du réchauffement climatique.
 
Haut