crise Migrants : la tension monte d'un cran entre la Biélorussie et la Pologne

  • Initiateur de la discussion France Info
  • Date de début
France Info

France Info

Nouveau membre
Des milliers de migrants sont toujours bloqués à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne. La tension monte entre les deux pays.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

L'Union européenne accuse la Biélorussie d'instrumentaliser les migrants. Des milliers de personnes sont massés à la frontière polonaise face à des forces de l'ordre déterminées à les stopper.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

Plusieurs milliers de personnes stationnent à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne dans l'espoir d'entrer dans l'UE. Des troupes des deux pays sont stationnées de part et d'autre de la ligne de démarcation, et la tension est vive.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

"L'Europe a des moyens pour que la Pologne ouvre ses portes", a martelé sur franceinfo le député européen EELV et ancien maire de Grande-Synthe.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

L'ONU dénonce une situation intolérable à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie. Des milliers de migrants tentent depuis plusieurs jours d'entrer en Pologne, les autorités polonaises accusent la Biélorussie d'instrumentaliser ses réfugiés.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

Plusieurs milliers de personnes stationnent à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne dans l'espoir d'entrer dans l'UE. "Il faut que ces personnes soient secourues", estime l'eurodéputée et ancienne ministre chargée des Affaires européennes.

Continuer la lecture sur le site d'origine...
 
Nicolas

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Quelle honte ! :(

regionalis.fr - Migrants : la tension monte d'un cran entre la Biélorussie et la Pologne regionalis.fr - Migrants : la tension monte d'un cran entre la Biélorussie et la Pologneregionalis.fr - Migrants : la tension monte d'un cran entre la Biélorussie et la Pologne regionalis.fr - Migrants : la tension monte d'un cran entre la Biélorussie et la Pologne
 
laluttefinale

laluttefinale

Membre
Loukachenko essaie de faire payer à l'Europe les sanctions prises contre lui.
Ils se sert de la misère des ces femmes et hommes pour faire pression sur Bruxelles, oui c'est une honte d'agir de cette manière.

Attention il risque de se faire prendre à son propre piège car il fait rentrer par charter des migrants dans son pays et les amasser à la frontière polonaise, rien ne dit que tout ces gens la passeront et il pourrait se retrouver avec une sacrée épine dans le pied.

Poutine, son allié, n'ayant pas forcément envie de le soutenir sachant que ce n'est pas le moment pour lui de se mettre toute l'Europe à dos. Il a d'autres chats à fouetter.
 
France Info

France Info

Nouveau membre
Frédéric Petit voit dans le bras de fer entre l'UE et la Biélorussie une "guerre hybride" et plaide pour travailler avec l'opposition biélorusse qui est une opposition "sage" qui ne veut que refaire des élections "correctes".

Continuer la lecture sur le site d'origine...

Le ton monte entre les Européens et la Biélorussie, accusée de masser des milliers de migrants à sa frontière polonaise. Alors que l’Union européenne annonce de nouvelles sanctions, le président biélorusse Alexandre Loukachenko menace de couper le gaz.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

L’ONU s’est réuni jeudi 11 novembre, en urgence, face à une crise humanitaire qui s’installe aux portes de l’Europe. Des milliers de migrants sont bloqués dans des camps de fortune à la frontière polonaise. La Biélorussie est accusée d'orchestrer cette crise migratoire.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

Plus de 2 000 personnes sont bloquées dans un camp de fortune côté biélorusse, où elles se réchauffent en brûlant du bois pour supporter des températures proches de 0 °C.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

A l'issue d'une réunion d'urgence à huis clos, les membres occidentaux du Conseil de sécurité ont déploré, jeudi, une "déstabilisation de la frontière extérieure de l'UE".

Continuer la lecture sur le site d'origine...

Des milliers de personnes se retrouvent bloquées dans la région de Podlachie, en tentant de rejoindre l'UE depuis Minsk. Elles ne peuvent plus rebrousser chemin et sont régulièrement reconduites en forêt par les forces polonaises dans des conditions extrêmes.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

Les candidats à l'immigration sont manipulés par le pouvoir biélorusse pour se venger après les sanctions occidentales. Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni en urgence.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

Le Kremlin a assuré vendredi que les livraisons de gaz russe à l'Europe ne seraient pas suspendues, malgré les menaces d'Alexandre Loukachenko, le président biélorusse.

Continuer la lecture sur le site d'origine...

Depuis des semaines, des milliers de migrants sont piégés entre la Pologne et la Biélorussie. Les deux pays sont proches du conflit.

Continuer la lecture sur le site d'origine...
 
E

Enricoo

Membre
C'est dingue que de nos jours nous ayons encore ce genre de situation. Prendre en otage des vies humaines pour faire pression politiquement sur la scène internationale. Loukachenko, avec malgré tout l'appui de la Russie se permet, aux portes de l'Europe, de jouer aux dés avec la misère de ces pauvres gens qui fuient la guerre, l'oppression, la famine...

Le pire c'est qu'on ne peut pas faire grand chose contre des gens qui ne respectent rien.
 
Thomas

Thomas

Membre
Le pire c'est qu'on ne peut pas faire grand chose contre des gens qui ne respectent rien.
L'Europe devrait prendre de nouvelles sanctions, ça pourrait finir par payer et Loukachenko va se retrouver avec un paquet de problème sur les bras, notamment les migrants qu'il a massé à la frontière polonaise.
 
France Info

France Info

Nouveau membre
Crise migratoire : "Le gouvernement biélorusse n'a pas peur de jouer la carte de l'escalade" face aux sanctions de l'UE, estime un spécialiste.
L'Union européenne prévoit d'élargir les sanctions contre Minsk. Un Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne doit se tenir lundi.

Continuer la lecture sur le site d'origine...
 
Nicolas

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Une bonne tête de démocrate !

regionalis.fr - Migrants : la tension monte d'un cran entre la Biélorussie et la Pologne

Il a menacé ses opposants avec une Kalachnikov, un peu comme Zemmour avec les journalistes...

 
G

Gaspard

Membre
Pourquoi tous les dictateurs ont des moustaches et pourquoi Zemmour n'en a pas ?
 
E

Enricoo

Membre
C'est tellement vrai !
Concernant Zemmour il n'est pas encore un dictateur et il ne le sera probablement jamais (il faut accéder au pouvoir avant de se lancer dans la dictature amateur !!)
 
Haut