géopolitique Macron: l'humiliation internationale

  • Initiateur de la discussion Éméché
  • Date de début
Éméché

Éméché

Membre
Son séjour en Russie ne s'est pas passé comme prévu:
  • Accueilli sur le tarmac de l'aéroport par un stagiaire du Kremlin, autant dire personne
  • Rentre au Kremlin par la porte de service
  • Est attendu par Poutine dans une salle immense l'obligeant à traverser la salle seul
  • Assis à une table non moins immense à plusieurs mètres de Poutine
  • Appelé par un geste de la main par Poutine pour mettre fin à la conférence de presse
  • Contredit le lendemain par le Kremlin sur ce qu'il aurait soit disant obtenu de Poutine
Sur Twitter les anti-macron s'en délectent... #Poutine

regionalis.fr - Macron: l'humiliation internationale regionalis.fr - Macron: l'humiliation internationale
 
Valentin

Valentin

Membre
Sur Twitter les anti-macron s'en délectent... #Poutine
Le problème c'est que ce n'est pas seulement Macron qui est humilié, c'est le président de la République Française, c'est la France, c'est nous.
Le Kremlin a précisé: "M. Macron n'est pas notre interlocuteur (...) Comment pourrait-il l'être, alors que la France ne joue pas de rôle significatif au sein de l'OTAN ?" Alors il ne fallait pas le recevoir, si le seul but de Poutine était d'humilier Macron alors ce n'est pas digne d'un dirigeant.

Macron s'est fait avoir comme un bleu.
 
Bizu33

Bizu33

Membre
Probablement une façon d'ingérer dans la politique française, à moins de 90 jours des présidentielles.
À noter tout de même que Macron n'est pas le seul dirigeant invité à s'asseoir à cette immense table, Viktor Orbàn et El Raïssi respectivement soutiens et présidents de la Hongrier et de l'Iran ont eu droit au même traitement.

regionalis.fr - Macron: l'humiliation internationale regionalis.fr - Macron: l'humiliation internationale

L'accueil à la Poutine...
 
Patrice

Patrice

Membre
En tout cas cette salle, ces rideaux, ce tapis, cette table sont bien laids.
Macron, au nom du raffinement à la française aurait du refuser d'y entrer... ça lui aurait sauvé la mise en plus.
 
laluttefinale

laluttefinale

Membre
S'il comptait asseoir sa stature internationale avec ce déplacement diplomatique c'est raté.
Mais que ça ne détourne pas notre regard de l'essentiel, la crise en Ukraine est réelle et le risque de guerre aux portes de l'Europe concret. En cas d'envahissement de l'Ukraine Poutine devra en payer les conséquences. diplomatiques et économiques.

Parce qu'on sait très bien qui paye les frais des guerres... les civils.
 
Redouane

Redouane

Membre
Malgré tout ce qui se dit il semblerait que la désescalade soit amorcée, quel est le poids de la visite de Macron dans l'évolution de la situation nul ne sait. Peut être que l'erreur de Macron a été de dire qu'il avait obtenu des avancées, des garanties sur le sujet ce qui n'a pas été du goût de Poutine, connaissant son égo il aurait préféré que ça ne se sache pas qu'il puisse éventuellement daire un pas en arrière...

  • Accueilli sur le tarmac de l'aéroport par un stagiaire du Kremlin, autant dire personne
  • Rentre au Kremlin par la porte de service
Rappelons que ce n'était pas une visite d'état, ceci expliquant peut être cela.
 
E

Enricoo

Membre
On peut pas attendre mieux d'un ancien du KGB: la manière forte, l'humiliation, l'intimidation, l'ingérence.
La classe politique française qui se gargarise de la situation n'est pas au niveau non plus, en période électorale tout est bon pour détruire l'adversaire, même bafouer l'honneur de la France.
 
Jean-Paul

Jean-Paul

Membre
Macron ne se gênera pas non plus si l'occasion se présente de "détruire" ses adversaires, il va pas nous faire pleurer non plus.
Après c'est pas non plus Twitter qui fait la pluie et le beau temps politique en France, à part sur les réseaux sociaux cela n'a pas été tellement relevé par les médias cette humiliation de la table, de l'aéroport, de la conférence de presse, etc...

Par contre toute la presse ou presque aura noté que le Kremlin a contredit ses déclarations d'après entretien avec Poutine.
 
Nathan

Nathan

Membre
Est-ce qu'il n'y est pas allé en tant que président en exercice de l'Europe aussi ?
Et la France est un allié solide de l'OTAN, militairement elle assure un large spectre d'intervention militaire.

 
The Beauty

The Beauty

Membre
Si une petite humiliation peut aider à éviter une guerre en Ukraine... Mais bon, pas certain que l'intervention de Macron ait été décisive en quoique ce soit dans ce conflit. Il a apporté sa pierre à l'édifice comme on dit.
 
P

Patrick Huet

Nouveau membre
@Éméché
Ah, il y a des jours, quand ça veut pas, ça veut pas.

Si j'étais sarcastique, je dirais que pour Macron, qui adore les gestes barrières, il aurait pu voir cela comme un geste de grande délicatesse de de la part de Vladimir Poutine.
Voilà quelqu'un qui respecte le point de vue de l'autre...

Mais je ne sais pas pourquoi, un petit quelque chose me dit que Macron n'a pas dû percevoir totalement cette délicatesse de Poutine à son égard.
 
Dernière édition:
A

Albert Ø

Membre
Mais c'est bien sûr ! C'était de la distanciation sanitaire !
Hors covid ils auraient partagé un futon, peinards...
 
Mathias

Mathias

Membre
Poutine dans un accès de paranoïa n'autorise plus personne à l'approcher de trop près, même ses généraux.
Certains disent que seuls une quinzaine de personnes très proche de lui parviennent encore à lui serrer la main...

regionalis.fr - Macron: l'humiliation internationale
 
Haut