• Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

politique Macron et le RSA : au boulot !

voleur

En cavale !
Club Regionalis
La réforme du RSA voulue par le candidat Macron est de rendre obligatoire 15 à 29 heures de "travail" pour les bénéficiaires.
Dans la vidéo à partir de 2:25


Et cet article du JDN explique bien ce qu'est le RSA et ce que Macron veut en faire.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce une façon de stigmatiser les bénéficiaires du RSA en sous entendant qu'ils profitent du système ou bien c'est une avancée sociale en créant un accompagnement vers l'emploi ?
 

Babette

Membre
Ben 20 heures par semaine ça nous donne un taux horaire net de 7€. Le SMIC horaire net est d'environ 8,4€
Donc c'est le nouveau salaire minimum 7€ ??
 

The Beauty

Membre
Ben ça dépend si c'est réellement du boulot ou pas. Ils parlent d'immersion en entreprise et de formation c'est pas exactement pareil.
C'est encore un peu flou la réforme du RSA. Ce qui est clair c'est que ce n'est pas en restant collé le cul dans son fauteuil en cochant les PA des journaux qu'on a les meilleures chances de trouver du boulot.

Les gens ne sont pas forcément feignants et tire-au-flanc mais on perd vite le rythme d'une personne active dès qu'on ne travaille plus, rester dans le "rythme et l'ambiance" de l'entreprise ne peut pas faire de mal. Se former non plus.
 

Redouane

Membre
C'est un cliché qui perdure et injuste pour la plupart des allocataires du RSA : ils profitent. Mais franchement comment pouvez vous profiter de la vie avec 565€ par mois ? Même avec des APL qui sont calculées sur la base du RSA, par exemple pour une personne seule : 68€.

Ok donc qui profite de la vie avec 640€ par mois !
Par contre je reste persuadé et @The Beauty en parle c'est que le chômage et la précarité entrainent dans une sorte de cercle vicieux dont il est difficile de se sortir sans aide. La démotivation, le manque de confiance en soi, la perte d'espoir rongent certains d'entre nous dans une situation de précarité. Comment faire bonne impression face à un employeur lorsque vous êtes dans cet état psychologique, moral ?

Donc permettre aux allocataires de ne pas perdre le fil, de ne pas être hors circuit avec de la formation, ou de l'immersion en entreprise (là j'avoue qu'il faut définir précisément ce que c'est) est une bonne initiative. Et puisqu'il y a des profiteurs dans le tas, ne nous voilons pas la face, ceux là seront bien obligés de se mettre en activité...

J'ai étais au chômage de longs mois, près d'un an et demi, et j'avais un grand sourire lorsque j'ai retouché ma première paie à ma reprise de travail. Le montant n'était pas beaucoup plus élevé que mon revenu au chômage mais il n'avait pas du tout le même goût !!
 

esteban88

Membre
Si le plein emploi c'est des emplois précaires (contrat courte durée, bas salaire) alors ce ne sera pas une franche réussite.
Comment planifier quelque chose en famille si on a pas de visibilité à plus de quelques mois ??

Pour en revenir à la réforme du RSA je suis également curieux de savoir ce qu'ils appellent immersion en entreprise, ça me fait penser au collège quand on devait trouver un stage dans une entreprise, on foutait pas grand chose ! 😁 Mais c'était tout de même intéressant.

Et pour finir sur une petite note d'humour...
 

esteban88

Membre
Et pour finir sur une petite note humoristique...

lundessin_3085_travailler_RSA_HD-e1647848719404.jpg
 

Carole

Membre
« l'obligation de consacrer 15 à 20 heures par semaine à une activité permettant d'aller vers l'insertion professionnelle »
Tant que ceci ne sera pas clairement défini difficile de se prononcer. Est-ce du travail, de la formation ?
Sinon il faudrait aussi que l'état ait l'obligation de trouver du travail aux bénéficiaires du RSA après x mois au plus d'activité permettant d'aller vers l'insertion professionnelle...
 
Haut