géopolitique L'Espagne se réconcilie avec le Maroc au sujet du Sahara occidental

  • Initiateur de la discussion Nicolas
  • Date de début
Nicolas

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Rupture de jeûne diplomatique au Maroc entre le premier ministre espagnol et le Roi du Maroc.

regionalis.fr - L'Espagne se réconcilie avec le Maroc au sujet du Sahara occidental


Après la presque rupture des relations diplomatiques il y a un an à cause du différend qui les oppose sur le Sahara occidental : depuis des décennies les indépendantistes sahraouis du Front Polisario, soutenus par l'Algérie, réclament un référendum d'autodétermination sous l'égide de l'ONU alors que le royaume chérifien propose une autonomie mais sous sa souveraineté.

Dans le même temps l'Algérie, fournisseur de gaz à l'Espagne, a dénoncé le jeu dangereux ibérique dans la région qui risque de rajouter de la tension à celle qui est déjà largement palpable entre les deux pays du Maghreb.

L'Espagne qui avait fait vœu de neutralité à ce sujet, espère par sa prise de position normaliser les relations diplomatiques avec le Maroc pour notamment mieux travailler sur les questions d'immigrations et mettre en sourdine les revendications marocaines sur les enclaves de Ceuta et Melilla.
 
Mathias

Mathias

Membre
Joli revirement politique de la part du Maroc.
Les intérêts supérieurs de la nation probablement.

À noter le "frugal" Iftar du roi... ça doit aider à tenir la journée rien que d'y penser.
 
E

esteban88

Membre
Du coup les liaisons maritimes passagers réouvrent progressivement.

Dans le sud de l'Espagne ça va relancer un peu les ports de d'Algésiras et d'Almeria mais surtout le port de Tanger au Maroc. Et plus généralement le tourisme au Maroc. Mes grand-parents sont toujours dans le sud de l'Espagne région de Cadix et avait l'habitude de prendre les ferries pour passer le weekend à Tanger qui est une ville côtière magnifique

regionalis.fr - L'Espagne se réconcilie avec le Maroc au sujet du Sahara occidental
 
Valentin

Valentin

Membre
Les intérêts supérieurs de la nation probablement.
Probablement oui, notamment la gestion des migrants dans l'enclave espagnole de Melilla.
23 morts parmi les migrants lors d'une tentative de passage en force mais l'Espagne se félicite que très peu aient pu passer:
De source espagnole, les migrants auraient pu être bien plus nombreux à passer si la coordination et la collaboration avec les forces marocaines n’avaient été excellentes, les gendarmes marocains ayant en effet pu stopper l’essentiel des candidats au passage en force.

23 migrants morts c'est 23 migrants en moins non ?

regionalis.fr - L'Espagne se réconcilie avec le Maroc au sujet du Sahara occidental
 
Frnch Bsctt

Frnch Bsctt

Membre
Et avec le changement climatique, dont finalement tout le se fout un peu, quand on va se prendre les vagues migratoires dues aux sécheresses et aux famines ça va nous faire tout drôle. Et c'est pas les grillages, les barbelés ou mêmes les murs qui pourront nous sauver !
Je serais probablement mort à ce moment là, quoiqu'au train où ça va c'est pas certain, mais nos enfants et petits enfants ont intérêts à s'accrocher parce que leur avenir est mal barré.
 
Magic Bob

Magic Bob

Modérateur
Membre du Staff
Je ne sais pas si tout le monde s'en fout un peu comme tu dis, je crois que tout le monde en a conscience, notamment nos dirigeants, mais composer avec les puissances économiques privées n'est pas aisé. Le facteur emploi pèse de tout son poids dans l'équilibre qu'il faut trouver entre le réchauffement climatique qui est à l'échelle annuelle et l'emploi des populations qui est à une échelle beaucoup plus courte.

Les vagues migratoires, conséquences du réchauffement climatique donc des sécheresses donc des famines, vont effectivement devenir un problème sérieux et qui sera global, à l'échelle de la planète. L'Europe verra arriver des vagues du continent africain, Les Etats-Unis d'Amérique centrale. Mais avant cela les migrations seront à l'échelle nationale où nombre de populations devront migrer dans l'espace de leur propre pays et ce n'est pas non plus une bonne nouvelle.
 
Haut