Société Les déviances volontaires ne sont pas des viols : Du prince charmant au crapaud !

  • Initiateur de la discussion Le Journal Abrasif
  • Date de début
Le Journal Abrasif

Le Journal Abrasif

Membre
regionalis.fr - Les déviances volontaires ne sont pas des viols : Du prince charmant au crapaud !

Les déviances volontaires

Les déviances volontaires​


Condamné pour viols par surprise et puis quoi encore ! Allez un nouveau terme pour accorder crédit à la stupidité de certaines femmes pendant que d’autres subissant de véritables horreurs attendent encore que l’on veuille bien juger et condamner leurs agresseurs. Je ne veux pas défendre l’indéfendable et mon association ne défendra jamais l’indéfendable.

BDSM, la grande mode, alors on choisit un partenaire sur catalogue virtuel et juste pour ses beaux yeux que l’on a jamais vu ailleurs que sur une photo, on débarque chez lui sur son invitation, on se laisse bander les yeux et attacher et on se fait (excusez moi l’expression mais il n’y en a pas d’autre) : baiser !

Et lorsque le bandage des yeux… est retiré… OH HORREUR ce n’était pas un prince charmant mais un crapaud. Honnêtement y a t’il un ou des responsables ou plutôt des irresponsables ?
Alors clairement je dirais, il y a un responsable coupable de publicité mensongère et des irresponsables qui ont retiré leurs culottes VOLONTAIREMENT pour un inconnu.

Avant de retirer sa culotte peut être faut il songer à rencontrer l’homme, ne serait ce que pour boire un café avant de boire la tasse !

Non je ne donne pas crédit à ces femmes, encore moins aux juges et aux avocats et encore moins au procureur qui a enregistré la plainte au lieu de la classer sans suite comme ses collègues savent le faire habituellement pour les viols aggravés.

Oui, il est coupable, bien sur, mais coupable de quoi en fait ?
D’abus de connerie ?
OUI !

Méritait il 8 ans de prison ferme pour ‘viols par surprise’ NON !

J’ai connaissance d’agresseurs sexuels qui sont passés plus de 30 fois sans jamais être condamnés, des vrais, des prédateurs, et là, je le répète, volontairement elles se sont …

Continuer la lecture sur le site d'origine...
 
Babette

Babette

Membre
Whaaaat ??

Ils ne devraient pas être condamné pour viol mais pour tromperie sur la marchandise ?
C'est une blague !

Le BSDM, vous pouvez l'appeler déviance si vous voulez, n'est pas répréhensible par la loi comme pratique sexuelle tant que le consentement est mutuel. Là le problème n'est pas un problème de pratique sexuelle, le problème c'est qu'un homme de 75 ans se fait passer pour un très beau jeune homme de 37 ans et cache ce subterfuge jusqu'à la fin de l'acte sexuel avec sa malheureuse partenaire.

C'est un viol !
Imaginez que votre petit ami vous demande de vous bander les yeux pour jouer un peu, il fait venir à votre insu un des ces amis qui a un rapport sexuel avec vous sans que vous le sachiez et quand vous vous en apercevez on vous dit non ce n'est pas un viol vous avez volontairement masqué vos yeux !!!

Je n'arrive pas à croire que c'est une femme qui a écrit cet article, et qui se dit féministe en plus !
 
Nicolas

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
J'ai dit à peu près la même chose en commentaire de l'article sur le site d'origine, mais en moins bien. ;)
 
Lionel Belarbi

Lionel Belarbi

Membre
j'ai demandé à la rédactrice en cheffe Diane de venir défendre son article ici, j'espère qu'elle viendra. C'est un sujet sensible. Enfin, le journal abrasif est parfois sensible aussi, vous êtes prévenu maintenant. En tout cas, merci pour vos réactions, et si vous souhaitez réagir directement sur le journal abrasif également vous êtes les bienvenues !

Elle passera demain si tout va bien
 
Macadam

Macadam

Membre
Il faudrait que cette fameuse Diane, interroge les victimes de ce pervers pour savoir si elles se sont senties violées ou simplement trompées comme lorsqu'on achète des objets à la con sur Aliexpress ?

Mais quand même, de nos jours, on ne se rend pas chez un inconnu les yeux bandés dans le but d'avoir une relation sexuelle. On risque, et cet article en est la preuve, le pire.
 
Lionel Belarbi

Lionel Belarbi

Membre
Bon je vais prendre sa défense quand même un peu, venez le lui dire par ici :


Pour ma part, viol ou pas selon la justice ou autre, c'est condamnable !
 
Mathias

Mathias

Membre
Non je ne donne pas crédit à ces femmes, encore moins aux juges et aux avocats et encore moins au procureur qui a enregistré la plainte au lieu de la classer sans suite comme ses collègues savent le faire habituellement pour les viols aggravés.
🤔

Les viols aggravés classés sans suite ?
Des sources à ce sujet ?

Franchement on ne peut pas défendre de tels actes.
Ce n'est pas parce qu'on se jette dans la gueule du loup (sans même le savoir) que le loup est excusable. Il a 8 ans pour réfléchir aux conséquences de ces actes. Je ne doute pas que si l'une des ces filles (s'il en a) était tombé dans un tel piège il aurait été le premier à crier au viol !!
 
Babette

Babette

Membre
Les viols aggravés classés sans suite ?
Il y a aussi une sacré bandes d'abrutis dans les commissariats qui empêchent aussi certaines victimes de porter plainte.
Quand vous venez de subir un tel choc en parler à un proche est déjà quelque chose de très difficile, alors imaginez à un flic qui vous prend de haut en vous disant des trucs comme : Vous étiez habillé comment ? L'avez-vous dragué ou regardé d'une manière sensuelle ?

Par contre effectivement si le viol est avéré alors il est avéré, on ne classe pas sans suite une affaire de viol si les faits sont avérés.
On est pas en Iran ni en Afghanistan et heureusement !
 
Thomas

Thomas

Membre
C'est clair que dans les commissariats l'accueil des victimes n'est pas toujours à la hauteur de leur souffrance.

Et j'en passe...
 
G

Gaspard

Membre
Avant de retirer sa culotte peut être faut il songer à rencontrer l’homme, ne serait ce que pour boire un café avant de boire la tasse !
Oui mais alors là le charme est rompu...

Je pense que ce qui vous irrite ce sont les jeux sexuels pratiqués par ces femmes. Cela ne vous convient pas moralement, vous ne le comprenez pas, cela vous dépasse, et donc vous estimez que le viol est une bonne punition pour cette "déviance".

Je peux comprendre que vous pensez qu'une femme ne devrait pas retirer sa culotte face à un inconnu surtout si elle a les yeux bandés mais que ce type de jeu sexuel vous plaise ou non il ne mérite pas d'être sanctionné par un viol.
Parce que c'est un viol. Et la justice l'a considéré comme tel. Et les victimes l'ont considéré comme tel.
 
D

DianeG

Membre
Bonjour, je viens donc sur votre terrain puisque vous ne venez pas sur le mien mais je ne viens pas défendre mon article, car comme je l'ai écrit je l'assume totalement. Je répondrai à tous vos commentaires mais sachez que comme il est indiqué dans mon profil, je suis psychanalyste et de par ce fait j'ai entendu et entend encore des choses que vous ne sauriez imaginer, il s'agit de ma profession !

Précision importante, mes tristes spécialités sont l'inceste et les abus sexuels ; autre précision, je suis créatrice et présidente d'une association luttant contre les violences faites au femmes et aux enfants et ce depuis plus d'une décennie.

Je n'écris donc pas sans connaissance de cause, je pense être claire là dessus. Le BDSM n'est pas une pratique nouvelle, son nom oui, le Marquis de Sade n'est pas un nouveau membre sur FB !!!

Ces femmes se sont mises en danger volontairement, vous ne pouvez pas le nier n'est ce pas ? Choisir son partenaire sexuel dans un catalogue et consentir à toutes ses demandes apportent sans aucun doute une dose d'adrénaline nécessaire à certaines et/ou certains, mais il s'agit bien là de rapports sexuels entre adultes consentants. Elles ont consenti à l'acte sans être certaines que la photographie était bien contractuelle ce qui fait partie de ce jeu de dupes auquel malheureusement trop de crédules participent.
Bien sur, comme le dit Lionel, il est coupable de quelque chose... mais pas de viol 'par surprise' le jeu de la surprise faisant partie intégrante de la pratique BDSM.

Si cette condamnation faisait jurisprudence nous irions vers l’exécutoire des déceptions comme l'indique l'article dont je vous fournirai le lien.
Des descriptions de viols j'en entends tous les jours malheureusement, des horribles, des violents, des où les victimes sont saccagées tant moralement que physiquement, des actes d'une telle violence que l'on n'est jamais blindée de les écouter l'on se doit juste d'être fortes pour elles !!!
Pour la suite sans oser leur avouer qu'il n'y a que 10% de chance pour que ce qu'elles ont subi arrive jusqu'au Tribunal parce que avant cela il y a la police et le tribunal de police classent beaucoup de plaintes et ensuite le procureur qui lui aussi en classe beaucoup surtout si elles dépassent plus d'une page. Ne me traitez pas de menteuse sans savoir, sans connaitre, sans les avoir écoutées.
Souvent même, leurs violeurs les retrouvent, les menacent, les harcèlent et là il ne se passe rien puisque classé sans suite et où sont les féministes pour nous aider à les protéger ?????????? Nulle part, elles sont seules face à leurs peurs qu'ils recommencent ou qu'ils les tuent.
Surprises oui ELLES, elles l'ont sans aucun doute été de voir leur vie brisée en quelques secondes sans aucune raison, sans avoir traversé leur vie en dehors de passages protégés.

Alors croyez bien que lorsque l'on se bat comme moi et mon équipe jour après jours pour que soient condamnés des monstres et que l'on lit cette condamnation de 8 ans pour des faits qui eux auraient pu être évités simplement avec la notion de prudence la colère explose d'autant plus que derrière, nous recevons des appels et des mails de victimes nous demandant pourquoi leurs bourreaux à elles sont toujours dans la nature, riant, mangeant, buvant, vivant alors qu'elles ne savent plus le faire !

Je suis féministe, oui, mais de ces féministes qui vous ont obtenu : le droit de vote - le droit à un compte en banque - le droit à la contraception - le droit à l'avortement - la reconnaissance du viol entre époux et bien d'autres choses encore... Mais pas de ces féministes qui se contentent de brandir une pancarte en vous donnant carte blanche pour vous mettre en danger.

Bien à vous
 
Valentin

Valentin

Membre
Bonjour,

Quelle est le nom de votre association luttant contre les violences faites aux femmes ?

Pour la suite sans oser leur avouer qu'il n'y a que 10% de chance pour que ce qu'elles ont subi arrive jusqu'au Tribunal parce que avant cela il y a la police et le tribunal de police classent beaucoup de plaintes et ensuite le procureur qui lui aussi en classe beaucoup surtout si elles dépassent plus d'une page
Vous critiquez la recevabilité des plaintes dans les commissariats, à juste titre d'ailleurs, mais vous faites exactement la même chose aux femmes victimes de ce pervers ! Imaginons que vous soyez policière et vous recevez une de ces femmes, vous la renvoyez parce que c'est bien fait pour elle, elle n'avait qu'à pas jouer à des jeux dangereux ??

Donc vous ne prenez pas en compte sa souffrance ? Vous ne voulez pas qu'on vous traite de menteuse (personne ne l'a fait pourtant) mais vous vous traitez cette femme de menteuse, vous remettez en cause son viol. Peu importe les conditions si vous avez un rapport sexuel avec une personne qui n'est pas celle que vous croyiez alors c'est un viol.

Et que votre travail soit louable, utile, difficile, que des viols aggravés soit votre quotidien, que vous vous battez contre l'injustice ne vous donne pas le droit de décider si un rapport sexuel est un viol ou pas. La première des preuves est le témoignage de la victime : si elle se sent victime d'un viol alors cela doit être entendu. Cela ne fait pas une preuve formelle, une enquête doit avoir lieu mais cela doit être pris en compte et au sérieux.

Je peux comprendre votre colère quand des filles aux mœurs légères tombent dans des pièges évitables au vu des cas que vous avez a traiter, vous êtes très bien placées pour en parler mais franchement qu'il soit par surprise, aggravé, sous l'effet de l'alcool, de la drogue, un viol est un viol et l'auteur de ce crime odieux doit être jugé pour cela.
 
Nicolas

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
@DianeG merci pour votre intervention. Il ne s'agissait pas pour nous de vous attaquer donc il n'y a pas à vous défendre. Les membres ont simplement réagit à un article, c'est le but de ce forum.

Nous n'avons pas non plus à nous déplacer sur "votre terrain" nous sommes membres de ce forum alors nous discutions ici. Rien n'empêche certains d'aller sur les articles originaux pour réagir, comme je l'ai fait, mais rien ne nous y oblige non plus.

Ceci étant dit, je peux imaginer la difficulté de votre travail au quotidien, vous exercez un métier dans un milieu probablement assez anxiogène et des femmes comme vous méritent respect et reconnaissance. Comme le dit @Valentin je peux aussi comprendre votre colère à ce sujet.
Se battre tous les jours pour avoir un passage piéton devant une école et voir un enfant se faire écraser parce qu'il traverse en dehors des clous ça a de quoi vous faire enrager.
 
J

Jacques

Membre
Faire tout ce qu'on peut pour foutre les violeurs en prison et voir des nanas se jeter dans leur bras :rolleyes:
 
Nathan

Nathan

Membre
Bien sûr, c'est comme les nanas qui se baladent en mini-jupe, body et talons hauts : c'est une invitation au viol.
Elles pouvaient pas mettre un pantalon, des baskets et un blouson pour éviter de réveiller la bête immonde qui sommeille en chacun des hommes ?

C'est de leur faute aux femmes si les hommes sont des gros cons.
 
D

DianeG

Membre
Abus de faiblesse - Abus de confiance : OUI
Viol non puisqu'elles venaient clairement pour avoir un rapport sexuel avec un inconnu
 
Babette

Babette

Membre
Viol non puisqu'elles venaient clairement pour avoir un rapport sexuel avec un inconnu
Pas vraiment un inconnu parce qu'elles se sont déplacées et acceptées le rapport sexuel sur la base d'une photo.
Elle ne seraient surement pas venu si elles avaient su à qui elles avaient affaire, ce n'est pas pour rien que le vieux porc postait ses messages sous une fausse identité visuelle.

Enfin bon, heureusement la justice, très probablement perfectible, n'a pas pensé comme vous et a puni sévèrement ce pervers sexuel.
 
P

Palefrenier

Membre
Heureusement que ces pauvres femmes ne sont pas venues se plaindre à votre association, elles auraient été bien reçues !! Double peine...
Et donc le nom de votre association de défense féministe c'est ?
Quelle est le nom de votre association luttant contre les violences faites aux femmes ?
 
Haut