• Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

Société Le seuil des 500 parrainages est-il anti-démocratique ?

Le seuil des 500 parrainages est-il anti-démocratique ?

  • Oui

    Votes: 2 40,0%
  • Non

    Votes: 1 20,0%
  • Ne se prononce pas

    Votes: 2 40,0%

  • Total des votants
    5
  • Sondage fermé .

Albert Ø

Membre
Je me posais cette question en voyant les chiffres du 25 janvier qui font l'état des lieux de la course aux parrainages.
Et si un ou plusieurs candidates n'atteignaient pas la barre fatidique des 500 signataires ? Ils seraient de facto écartés de la présidentielle alors que virtuellement ils représentent des centaines de milliers voir des millions d'électeurs français.

FJ9HXf9XIAwifX-.png


Si cette procédure vous semble anti démocratique quelle serait, selon, vous une alternative valable ?
 

The Beauty

Membre
Il me semble que le seuil n'a jamais été aussi difficile à atteindre depuis de François Hollande a fait voter une loi rendant les parrainages publics.
Ceci expliquant peut-être cela.

Dans tous les cas il faut une sorte de barrière à franchir pour les candidats, je ne sais pas si celle ci est la plus démocratique mais elle a le mérite d'éviter les candidatures farfelues d'ex-star du X par exemple. Peut-être baisser la jauge, elle était à 250 fût un temps il me semble.
 

Luciole

Membre
À partir du moment où des candidats qui représentent nombre de français ne peuvent pas se présenter à la présidentielle faute de parrainages c'est anti démocratique. Je te rejoins @The Beauty, le fait de publier publiquement les parrainages n'a pas arrangé les choses.
 
Il n'y a personne à convaincre en principe, le parrainage n'implique pas un ralliement politique.
Mais c'est de bonne guerre qu'un élu socialiste ne parraine pas un candidat d'extrême droite par exemple.

Perso je pense que ce n'est pas la bonne méthode. Je n'ai pas spécialement d'alternative mais on devrait pouvoir trouver quelque chose de plus démocratique afin que tout candidat "sérieux" ne soit pas évincé de la course à la présidence.
 
Haut