• Bienvenue sur Regionalis, votre espace de discussion libre, sans publicité, sans traqueur statistique, marketing ou publicitaire. Inscrivez vous en moins de 30 secondes et lancez des discussions sur tous sujets : politique, société, environnement, science, technologie, art ou culture...
  • Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

opex - armée Le retrait des troupes françaises au Mali se précise

Yapluka

Membre
Ils vont se faire renverser, c'est pas possible autrement.
Ou alors ils vont se faire déborder par les mouvements djihadistes et ce que l'on craignait en 2013 va arriver en 2022 et tout ce qui aura été fait depuis (même si c'est loin d'être parfait) aura servi à rien.

Et qui va payer le prix fort ? Le pauvre peuple malien.
 

Macadam

Membre
Le général au commande de la force Barkhane à réagit sur RFI :

« Pour nous, militaires français, qui avons toujours été transparents des autorités maliennes, nous trouvons que c’est insultant pour nos 59 camarades qui sont tombés en se battant pour le Mali, et également pour la mémoire des Maliens qui se sont battus à nos côtés, mais aussi des personnels de la Minusma, des forces africaines de la Minusma qui sont tombées en luttant contre le terrorisme.
C’est un petit peu insultant de leur part, parce qu’effectivement, nous avons tout fait pour nous battre jusqu’au bout. Même au moment du désengagement, il y avait eu un accrochage entre le personnel de la 13e DBLE et un groupe de l’EIGS, faisant deux morts dans les rangs de l’EIGS. C’est étonnant de nous accuser aujourd’hui d’appuyer et de soutenir le terrorisme. »


 

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Mali, Burkina-Faso, Guinée, ça fait beaucoup de juntes au pouvoir pour la région.
L'Afrique est décidemment incorrigible en matière de coups d'état, notre modèle démocratique a du mal à s'y imposer durablement. Peut être que ce n'était pas le bon modèle à imposer aux sociétés africaines qui sont passablement différentes des nôtres, ni mieux ni moins bien mais différentes.
 

Bixente

Membre
Retour aux chefs tribaux ?
Aux clans ?
Aux vieux du village ?

Trop tard, il va falloir qu'ils fassent avec ce qu'on leur a laissé et qui ne fonctionne pas trop mal partout ailleurs dans le monde. Je suis un peu étonné, toi qui vit en Afrique, que tu puisses penser que les sociétés africaines ne soient pas capables de faire comme toutes les autres.
D'ailleurs beaucoup de pays s'accommodent assez bien du modèle démocratique "occidental". N'oublions pas que la plupart des indépendances africaines ont été obtenues dans les années 50/60 donc ce n'est pas si vieux surtout quand on considère qu'on les a tenu "en laisse" au moins encore 40 ans... La Françafrique ce n'est pas une légende pour ne parler que de nous.
 

Richard

Membre
Une interview d'un capitaine français qui a vécu les dernières heures de Barkhane au Mali dans la nuit du 14 au 15 Août :



1661077049108.png
 
Haut