• Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

Le jour de l'Aïd el Kébir : un génocide ?

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Désolé pour le titre un peu tape à l'œil mais je viens de retrouver une photo que j'avais prise il y quelques années au Sénégal un jour de Tabaski (Aïd el Kébir).
Cette fête religieuse - fête du sacrifice - est un des piliers de l'Islam.
Cette fête commémore la force de la foi d'Ibrahim (Abraham dans la tradition judéo-chrétienne) à son Dieu, symbolisée par l'épisode où il accepte de sacrifier, sur l'ordre de Dieu, son fils Ismaël, quoique le Coran ne précise pas s'il s'agit d'Isaac ou d'Ismaël. Dans la tradition judéo-chrétienne, cet épisode est appelé ligature d'Isaac, car le fils à sacrifier s'appelle Isaac.
Après son acceptation de l'ordre divin, Dieu envoie l'archange Gabriel (Jibrīl) qui, au dernier moment, substitue à l'enfant un mouton qui servira d'offrande sacrificielle. En souvenir de cette dévotion d'Ibrahim à son Dieu, les familles musulmanes sacrifient un animal (souvent un mouton).

Voici la photo

VCIWE6966.JPG

En voyant cette photo on peut comprendre pourquoi ces enfants ne pourront jamais envisager la souffrance animale. Dès leur plus jeune âge ils voient des béliers égorgés puis décapités sans qu'ils n'esquissent le moindre dégout. Là il pose ses pieds sur la tête encore chaude d'un mouton, comme un jouet. Plus tard il jouera avec ses parties génitales puis les fera cuire sur une grille au dessus de la braise.

Ce jour là dans le monde musulman c'est un véritable génocide qui s'opère. Et les conditions d'abattage sont désastreuses : couchés dans le sable, égorgés avec des mauvais couteaux sous les yeux de leurs congénères qui comprennent que c'est bientôt leur tour.
 

BB Red

Membre
Club Regionalis
C'est clair que ce gamin quand il aura la vingtaine on va pas lui demander si l'élevage intensif ça lui fait de la peine ou pas, on connait déjà la réponse : NON. Ce ne sera pas de sa faute, c'est son éducation, malheureusement.
 

Albert Ø

Membre
Personnellement je trouve ça lamentable cette boucherie sauvage chaque "fête du mouton", oui pour moi c'est un génocide mais surtout c'est un scandale la façon dont ces bêtes sont abattues, une honte. Ce que tu décris m'effraie encore plus, je ne l'imaginais pas aussi cruel que ça.

Maintenant on ne peut pas dénoncer l'Aïd el Kebir, fête annuelle des musulmans si on ne dénonce pas les conditions d'élevage et d'abattage des bêtes dans les abattoirs en Europe. L214 nous a prouvés à maintes reprises que ces conditions étaient parfois exécrables et concernaient des millions de poules, de moutons, de cochons, de veaux...
Donc avant de leur faire la leçon, balayons bien devant notre porte parce que le tas de merde qui y est déposé est énorme !!!
 

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Donc avant de leur faire la leçon, balayons bien devant notre porte parce que le tas de merde qui y est déposé est énorme !!!
C'est pas faux, je n'y ai pas pensé tout de suite mais effectivement je ne sais pas si on a des leçons à donner.
Même si les français, pour parler de nous, n'égorgent pas de poulet vivant dans leurs cuisines chaque dimanche on cautionne les conditions d'élevage en achetant de la viande de la filière industrielle.
 
Oui c'est cruel, à l'âge de 8 ans j'ai vu un mouton se faire égorger devant moi. Pourtant, avant la mise à mort j'ai joué avec cet animal.

Je ne pense pas qu'il faille généraliser tout de même. La cruauté est partout, et la mise à mort par égorgement n'est certainement pas la pire. Voir le sujet du broyage des poussins vivants en France et dans le monde.
 

Carambar

Membre
Ouais c'est pas beau tout ça, mais comme le monde entier veut bouffer des chicken wings et des burgers pas cher alors on continuera à broyer les poussins vivants et à entasser et abattre des cochons et des bœufs dans des conditions abominables.

Moi le premier je suis un con parce que ça me révolte quelque part mais de temps en temps je passe chez Mac'Do...


Pour le broyage des poussins et le castrage des porcelets à vif ça ne devrait plus se produire en 2022

 

Valentin

Membre
La clé c'est la diminution de notre consommation de viande, on en mange trop, clairement.
Nous c'est mort mais les prochaines générations doivent être éduquées en ce sens.

Pour en revenir à l'abattage rituel des moutons (béliers en fait) c'est assurément cruel. Mais comment dans les pays musulmans pauvres peut-on proposer autre chose que l'abattage au bas de chez soi ? Un pays de 10 millions d'habitants c'est au moins 2 millions de bêtes à abattre après la prière c'est à dire dans un laps de temps d'une heure maximum... Abattre "dignement" 2 millions de bêtes en 1 heure c'est impossible sans des moyens colossaux.
 

Iznogood

Membre
et la mise à mort par égorgement n'est certainement pas la pire
Euh... tu restes assez longtemps en vie pour te rendre compte de ce qu'il t'arrive. Le cerveau à encore quelques secondes à vivre.
Les pauvres poussins qui ont le cerveau broyés n'ont le temps de se rendre compte de rien.

Mais on va pas faire le classement des morts les plus horribles, dans tous les cas c'est inhumain.
 
Haut