Société La sculpture d’Abdelkader, héros national en Algérie, vandalisée avant son inauguration à Amboise

  • Initiateur de la discussion Le Monde
  • Date de début
Le Monde

Le Monde

Nouveau membre
L’œuvre intitulée « Passage Abdelkader », qui représente l’émir Abdelkader découpé dans une feuille d’acier rouillé, a été largement abîmée au niveau de la partie basse de la structure.

Continuer la lecture...
 
J

Jacques

Membre
Une honte. Tout simplement. Parfois ça me fais chier d'être français et d'être assimilé à ces énergumènes décérébrés qui n'ont que la violence comme moyen d'expression. Cette œuvre, c'est à parier, sera régulièrement vandalisée.

On en peut pas vivre dans la paix et la concorde, c'est impossible, les prêcheurs de haine sont légions.

regionalis.fr - La sculpture d’Abdelkader, héros national en Algérie, vandalisée avant son inauguration à Amboise
 
J

Jérôme

Membre
Le pire c'est que c'est prémédité comme le suppose l'artiste, il fallait au moins une disqueuse pour vandaliser ainsi la sculpture.
L'œuvre doit être sous caméra ce sera la seule solution pour éviter que ça se reproduise... En espérant que les cons qui ont fait ça soit retrouvés, ce qui serait étonnant mais sait on jamais.
 
Thomas

Thomas

Membre
On aurait mieux fait de vandaliser la bouse en hommage à Halliday que celle-ci qui hors symbole est plutôt bien réalisée.

regionalis.fr - La sculpture d’Abdelkader, héros national en Algérie, vandalisée avant son inauguration à Amboise
 
Bizu33

Bizu33

Membre
Je ne connaissais pas cet homme

Abdelkader ibn Muhieddine​

regionalis.fr - La sculpture d’Abdelkader, héros national en Algérie, vandalisée avant son inauguration à Amboise
Savant musulman et soufi, il se retrouve de façon inattendue à mener une campagne militaire. Il constitue un groupement de populations de l'ouest algérien qui, pendant de nombreuses années, résistent avec succès contre l'une des armées les plus avancées d'Europe.

Son respect constant pour ce qu'on appelle désormais les droits de l'homme, surtout en ce qui concerne ses opposants chrétiens, suscite une admiration généralisée ; son intervention cruciale pour sauver la communauté chrétienne de Damas d'un massacre en 1860 lui amène des honneurs et des récompenses du monde entier.

En Algérie, ses efforts pour unifier le pays contre les envahisseurs extérieurs le voient salué et qualifié de « Jugurtha moderne » et sa capacité à combiner autorité religieuse et politique, le conduit à être acclamé comme « prince parmi les saints, et saint parmi les princes ».

 
laluttefinale

laluttefinale

Membre
La réconciliation avec le peuple algérien est loin d'être conclue.

Souvent par notre faute, et cet exemple en est la preuve, mais aussi par la leur quand les français d'origine algérienne de 3e ou 4e génération joue sur la peur des français en proclamant à tue tête qu'ils ne se sentent pas français mais algérien, ou bien qu'ils sont chez eux (ce qui est ridicule puisqu'ils sont français dont chez eux...). Ces jeunes n'ont pas de conscience politique et font échouer toute tentative d'apaisement et de réconciliation franco-algérienne.

Pour ceux qui ne l'auraient pas lu je vous conseille le rapport sur les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d'Algérie par Benjamin Stora.
 
Redouane

Redouane

Membre
Aucun respect pour la mémoire de cet homme, aucun respect pour ceux qui respectent cet homme, aucun respect pour l'œuvre, aucun respect pour l'artiste. Quadruplement con. On en tirera jamais rien de ces mecs.
 
Magic Bob

Magic Bob

Modérateur
Membre du Staff
Je ne suis fâché avec personne, je ne sais pas pourquoi on essaie de me réconcilier avec qui que ce soit.
 
Haut