peinture L'État français peut-il confisquer la collection Morozov ?

  • Initiateur de la discussion Le Figaro
  • Date de début
Le Figaro

Le Figaro

Nouveau membre
Cet ensemble unique se trouve exposé depuis le 21 septembre à la Fondation Vuitton dans le bois de Boulogne. Il a déjà été vu par plus d'un million de visiteurs. Depuis jeudi, les réseaux sociaux bruissent d'appels afin qu'il soit saisi.

Continuer la lecture...
 
Carole

Carole

Membre
Il ne faudrait pas s'abaisser à ça, la culture et l'art ne doivent pas servir d'instruments politiques. D'autant plus que nous avons un contrat avec ceux qui nous ont prêtés ces oeuvres exceptionnelles. Quoiqu'il arrive la France et ses musées, ses fondations d'arts perdraient beaucoup de crédit à prendre en otage l'art pour un motif politique quand bien même il s'agirait d'une guerre.

regionalis.fr - L'État français peut-il confisquer la collection Morozov ?


Notre devoir par contre est de les sécuriser comme le rappel l'assistant de Bernard Arnault jusqu'à que la situation permette un retour des oeuvres sur leur site d'origine, il ne faudrait pas qu'elles tombent entre de mauvaises mains, qu'elles soient perdues ou détruites.
 
Patrice

Patrice

Membre
Elle parle bien @Carole quand il s'agit d'art.
Et puis d'ailleurs ça ne changerait absolument rien au conflit actuel.
 
Carole

Carole

Membre
Oui je ne vois pas Poutine retirer ses troupes parce qu'on confisque à un de ses amis oligarques un Picasso.
D'ailleurs je me demande ce qui pourrait le pousser à retirer ses troupes tout court...
 
K

Kami Kase

Membre
La question se pose réellement maintenant que l'exposition prend fin.

Ce qui est certain c'est qu'une séquestration ou une confiscation n'est pas envisageable car le droit ne le permet pas (insaisissabilité des oeuvres d'art) mais il est à l'heure actuelle impossible de renvoyer les oeuvres dans leur lieu d'origine : "deux cents toiles signées des plus grands peintres de l’art moderne venues du musée de l’Ermitage (Saint-Pétersbourg), du musée des Beaux-Arts Pouchkine et de la Galerie Tretiakov (Moscou), mais aussi des musées de Minsk (Biélorussie) et de Dnipropetrovsk (Ukraine)."

La question est maintenant de savoir qui et où ces oeuvres inestimables vont elles être stockées en attendant que la situation se clarifie.
 

Pièces jointes

  • regionalis.fr - L'État français peut-il confisquer la collection Morozov ?
    31c9499_239581825-m0392937.jpg
    65,3 KB · Vues: 3
  • regionalis.fr - L'État français peut-il confisquer la collection Morozov ?
    f1f434e_420126307-m0392943.jpg
    63,4 KB · Vues: 4
Bizu33

Bizu33

Membre
L'affaire se complique, entre européens on se demande si d'un pays à l'autre on n'interpréterait pas les sanctions contre la Russie différemment. La crainte est qu'un service des douanes ne bloque les oeuvres à une frontière, les 200 pièces de la collection doivent rejoindre la Russie par camion.

Par ailleurs les peintures de Pierre Bonnard sont assez exceptionnelles !

regionalis.fr - L'État français peut-il confisquer la collection Morozov ?
 
P

Pascalou

Membre
Une collection assez hallucinante mais comment a t-elle été réunie et qui est ce Morozov ??
Réponse avec la sublime Diana ;)


Et pour la visite virtuelle de feu l'exposition à la fondation Louis Vuitton, Arte bien sûr !

 
Dernière édition:
F

Fabrice

Membre
Par contre un des tableaux de l'exposition Morozov appartenant à un oligarque russe proche de Poutine n'y a pas échappé.
Il a été saisie par la France ce jour, ce serait la troisième saisie d'une oeuvre d'art saisie dans l'hexagone.

autoportrait réalisé en 1910 par le peintre Piotr Kontchalovski (1876-1956), considéré comme le « Cézanne russe »

regionalis.fr - L'État français peut-il confisquer la collection Morozov ?
 
Nathan

Nathan

Membre
La crainte est qu'un service des douanes ne bloque les oeuvres à une frontière, les 200 pièces de la collection doivent rejoindre la Russie par camion.
Ils ne croyaient pas si bien dire, c'est ce qu'il vient d'arriver à plusieurs dizaines d'oeuvres appartenant à des musées russes et qui viennent d'être interceptées ce weekend à un poste douanier finlandais et qui retournaient en Russie. Les finlandais précisent que les oeuvres ne sont pas confisquées et que la situation est temporaire et que c'est une conséquence des sanctions internationales, les russes de leur côté exigent le retour immédiat des pièces d'art : peintures, sculptures et antiquités.

regionalis.fr - L'État français peut-il confisquer la collection Morozov ?
 
Haut