• Bienvenue sur Regionalis, votre espace de discussion libre, sans publicité, sans traqueur statistique, marketing ou publicitaire. Inscrivez vous en moins de 30 secondes et lancez des discussions sur tous sujets : politique, société, environnement, science, technologie, art ou culture...

jardinage Jardiner au naturel : le compostage et le paillage

Regionalis

Infos Bot
Membre du Staff
Jardiner au naturel : le compostage et le paillage

Guide ADEME de 13 pages - Septembre 2020

Valoriser et recycler ses déchets organiques

À la maison comme au jardin, nous produisons des déchets organiques (épluchures de légumes, restes de repas, tontes de gazon, feuilles mortes, tailles de haies…). Ils composent 40 à 60% de notre poubelle d’ordures ménagères. Bonne nouvelle, il existe des solutions pour leur offrir une nouvelle vie. Nous pouvons les valoriser et les recycler nous-mêmes grâce au compostage et au paillage.
Ces pratiques, inspirées du processus de régénération dans la nature, améliorent la fertilité de la terre de nos jardins ou de nos plantes en pot, sans produits chimiques. Un geste doublement bénéfique: nous réduisons les déchets produits et nous faisons du bien à nos plantations. En plus, c’est facile et c’est gratuit !

Capture d’écran 2022-01-01 000629.png
 

Pièces jointes

  • guide-pratique-compostage-et-paillage.pdf
    878 KB · Vues: 0

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
J'ai commencé à composter dans mon petit jardin, à l'arrache comme ça... Je jette à peu près tout ce qui est comestible dans un trou et je recouvre d'une tôle en fer, c'est au pied d'un flamboyant donc toujours à l'ombre.

Il n'y a pas trop d'odeur et j'ai déjà remarqué l'apparition de vers, mais ce sont des vers blancs de décomposition pas les vers de terre communs comme on les connait. Je vais voir comment ça évolue.
 

Enricoo

Membre
C'est du sable ou de la terre le milieu dans lequel tu compostes ?
Est-ce que tu jettes aussi des restes cuisinés ? Genre des pâtes, des sauces, des produits cuits ?

Sur mon ancien compost j'alternais les couches pour que ça respire un peu et pas que ça fasse des gros tas de nourriture qui pourrissent, avec les vers blancs notamment. Je mettais des couches de feuilles mortes ou des petits branchages. Ça fonctionnait plutôt bien.
 

Grand Pa

Membre
On ne peut pas tout composter. Tu as raison de demander si les restes cuisinés sont jetés aussi dans le bac à compost parce que ce n'est pas recommandé du tout. Déjà parce que tu risques d'y jeter des produits chimiques de conservation qui étaient contenus dans les boîtes de conserves, les emballages sous vide, les bocaux (sauce tomate par exemple), etc...

Autant faire du bon compost biologique avec des produits sans trop de produits chimiques (difficile d'y échapper totalement).
Voici une liste qui me parait assez juste des produits à composter pour un résultat "bio"
  • Restes de légumes
  • Restes de fruits
  • Noix, coquilles de noix
  • Coquilles d’œufs
  • Marc de café
  • Feuilles de thé
  • Déchets d’entretien des jardins
  • Tontes de gazon
  • Feuilles
  • Brindilles
  • Copeaux de bois
  • Paille
Tout le reste : poubelle !!
 

Valentin

Membre
Et, même si on pourrait être tenté, pas de déjection ! ni pipi ni caca !!
Sinon faites le à part, pas dans le même compost. (toilettes sèches inside...)
 
Pourquoi pas pipi et caca ? ça se décompose bien aussi et le but du compost n'est pas de le manger mais de nourrir la terre où l'on veut cultiver quelques légumes ou planter quelques arbustes non ?
 

Mathias

Membre
Sauf que...

Les excréments humains, au même titre que ceux des animaux peuvent contenir des micro-organismes pathogènes, tels que des bactéries, des virus, des parasites, qui se développent dans les intestins et un mauvais compostage (température trop basse par exemple) peut ne pas tuer ces éléments pathogènes. Cela représente un risque non négligeable si tu balances ça sur tes jolies tomates !
 

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
C'est plus ce que c'était... Moi qui pensais bien faire en faisant caca au pied des fraisiers de mamy... :confused:
 
Haut