société Israël : 25 ans après sa légalisation, la GPA ouverte aux couples LGBT+

voleur

Membre
En matière de droit des minorités de genre je dois dire qu'Israël est assez avant-gardiste !
Pour un pays où le religion judaïque est largement représentée dans toutes les sphères de la société et notamment chez les politiques c'est assez surprenant. Ce n'est pas dans une république islamique que l'on a des chances de voire pareille ouverture d'esprit.

phpbbb7Mm.jpeg
 

Mister H

Membre
Clairement dans l'islam même modéré ce n'est pas acceptable.

Les LGBT des pays musulmans sont pris dans l'étau du cercle familial qui souvent les rejette soit par peur du regard des autres soit par intime conviction et la société qui les stigmatise et les criminalise.
 

voleur

Membre
Merci pour cet article qui met en lumière ce qui est dans l'ombre.
Autoriser la GPA et ne pas pénaliser l'homosexualité est tout de même un signe fort pour la communauté LGBT et tant pis si c'est pour plaire aux yeux de la communauté internationale.

Maintenant ça ne m'étonne pas non plus que les israéliens regardent d'un mauvais oeil cette minorité, la pression religieuse étant importante dans ce pays. Mais comme l'indique l'article mieux vaut être homo à Tel Aviv qu'au Caire.
 

Iznogood

Membre
Peu de gens savaient parce que peu de gens s'y intéressaient. L'information n'était pas cachée.
Il faut avouer aussi que la communauté homo en France et en Europe avait des mœurs nous dirons libérés et que malheureusement elle a beaucoup souffert des MST et notamment du Sida. De plus la consommation de drogues était plus élevée par rapport à la population.

C'était beaucoup dans les années 80 et 90 ça n'est plus exactement pareil maintenant.
L'essentiel est que la société avance dans le bon sens, parfois on aimerait que ça aille plus vite mais il faut du temps au temps.
 
Haut