• Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

politique Extrême-droite : si même la Suède s'y met...

Kami Kase

Membre

Le parlement vire à droite toute.
Avec l'appui de l'extrême-droite la droite suédoise prend le pouvoir législatif en Suède. Et probablement avec la majorité absolue.

Je ne suis pas un spécialiste de la Suède et de sa politique intérieure mais je n'imaginais pas ce pays avoir des problèmes d'immigration, car c'est bien de cela dont il s'agit : Émeutes en Suède : l'intégration des immigrés est un échec, selon la première ministre

de violentes émeutes parties des quartiers fortement islamisés de Suède secouent le pays.
 

Carambar

Membre
Manifestations qui ont dégénéré.
Les musulmans de Suède s'étaient levés à l'époque pour manifester contre l'organisation de rassemblements des partisans de Rasmus Paludan, extrémiste parmi les extrémistes de l'ultra-droite. Il a plusieurs fois brûlé des corans publiquement.

Alors rien ne justifie ces violences et évidemment ces immigrés musulmans se tirent des balles dans les pieds mais ils ont été très largement provoqués par ce Rasmus Paludan qui a obtenu ce qu'il voulait : un déchainement de violence de la part de ces communautés, quoi de mieux pour justifier sa politique extrême lui qui pense notamment déporter tous les musulmans du pays.

Ce qu'il faut retenir aussi c'est que la Suède a échoué dans sa politique migratoire généreuse, elle semble avoir commis les mêmes erreurs que nous avec une ghettoïsation et une ségrégation de ces immigrés.
 

Macadam

Membre
Le problème des musulmans immigrés en Europe c'est que la plupart vivent dans des quartiers défavorisés, se scolarisent à minima, et subissent le racisme ambiant depuis des décennies. Il y a mieux pour favoriser leur intégration.

D'un autre côté leur foi exacerbée, ostentatoire, gène notre société habitué à plus de laïcité.
 

Albert Ø

Membre
En Italie aussi, mais c'est moins surprenant, l'extrême droite est en passe de remporter les prochaines élections.
Fratelli Italiano le parti de la Marine Le Pen locale a même entamé sa dédiabolisation c'est dire !
 
Avec l'appui de l'extrême-droite la droite suédoise prend le pouvoir législatif en Suède. Et probablement avec la majorité absolue.
C'est fait, la PM a présenté sa démission.
Le bloc de droite et d'extrême droite obtient 176 sièges contre 173 pour le bloc de gauche.

C'est l'Europe qui petit à petit penche de plus en plus à droite.
C'est notre manière de réagir à la misère du monde, on se replie sur nous-mêmes, on érige des frontières idéologiques et culturelles.
 

Salamandre

Membre
C'est quand même inquiétant que de plus en plus de pays, dont la France, aient des assemblées de plus en plus à droite.
Mon analyse (de comptoir) c'est que les peuples européens subissent de fréquentes vagues d'immigration clandestine et, appuyé par le vacarme médiatique des extrêmes de droite qui fait son effet la peur s'immisce dans la population et elle a le réflexe du repli national, identitaire.

Franchement je n'imagine pas un pays européen passer sous pavillon de gauche dans les années à venir.
 

voleur

En cavale !
Club Regionalis
Franchement je n'imagine pas un pays européen passer sous pavillon de gauche dans les années à venir.
Actuellement il y en a encore malgré tout.

Mais l'Italie passe d'indépendant à droite.
Et la Suède de gauche à droite.
Donc il n'y aurait plus que 5 pays avec un gouvernement de gauche sur 27 et 10 à droite et 2 à l'extrême droite.
1663496009398.png
 
Les murs et les barbelés ne vont pas tarder.
Je ne suis pas pour l'érection de murs aux frontières mais dans l'urgence que faire contre les vagues de plus en plus nombreuses et massives ?
Doit-on prendre le risque de déstabiliser nos sociétés au point de risquer des violences intercommunautaires ?

Je ne suis pas très optimiste sur ce point.
Je crains que le changement climatique nous paraisse un détail dans peu de temps.
 

Magic Bob

Modérateur
Membre du Staff
Doit-on prendre le risque de déstabiliser nos sociétés au point de risquer des violences intercommunautaires ?
Tu crains le Grand Remplacement toi aussi ?

Non mais plus sérieusement on est quand même encore très loin des violences communautaires en France et en Europe. Nous avons des problèmes sérieux avec l'immigration et l'intégration des générations d'immigrés mais pas seulement, le problème est plus profond dans notre société. Des jeunes de toutes origines perdent leur repères et en viennent a des extrémités folles que personne aurait imaginé il y a 10 ou 20 ans : coup de couteau à un professeur de collège, rixes mortelles entre mineurs...

Je ne saurais franchement pas dire exactement pourquoi ni comment mais le constat est implacable, il fait moins bon vivre en France aujourd'hui que dans les années 80 ou même 90.
 
Haut