• Le Forum Regionalis est un espace de discussion libre, sans publicité, sans traqueur statistique ou publicitaire et ouvert à toutes et à tous.
    Quels que soient votre sensibilité politique ou religieuse, votre niveau social, vos origines ou votre genre vous serez toujours les bienvenus dans cet espace de discussion.

sexualité Et si vous racontiez votre première fois ?

  • Initiateur de la discussion Babette
  • Date de début
Babette

Babette

Membre actif
Je suis certaine qu'il y a quelques anecdotes croustillantes à savourer à ce sujet.
Qui se lance en premier ?

regionalis.fr - Et si vous racontiez votre première fois ?


Pour ceux qui n'ont pas encore de première fois, suivez le guide

(étant une femme, je vous laisse le soin d'inaugurer la discussion...)
 
BB Red

BB Red

Membre
J'aurais bien voulu participer mais ma première fois n'était pas très, disons, respectable.
Quand on est jeune on est con et j'ai un peu gâché ce moment avec une professionnelle. Ouais. C'était juste nul. Quel con j'ai été.

Suivant... :(
 
Bixente

Bixente

Membre
Mon pauvre @bbr, qu'as-tu fait de ta virginité ?

Mais ce serait intéressant que tu expliques quand même comment ça s'est passé cette histoire, pas dans les détails, mais raconte nous avant et après. Qu'est-ce qui t'as pris d'aller voir une pro ? Peut-être avec un ou des copains, ou alors sur un coup de tête seul ?
Fais pas ta chochotte, y'a prescription et puis ça pourrait servir de leçon aux visiteurs de la discussion.
 
BB Red

BB Red

Membre
Mon pauvre @bbr, qu'as-tu fait de ta virginité ?
LOL !

Bon en fait c'est pas si terrible que ça, on était 3 copains à trainer dans les rues après une soirée écourtée pour cause de tapage nocturne.
Alex, le plus fou d'entre nous, s'est mis dans la tête d'aller voir les p**** ! J'étais pas très chaud au début mais vous savez ce que c'est, l'effet de groupe on finit par suivre...

Mes potes ne savaient pas que j'étais puceau, j'avais inventé une ou deux histoires avec des filles imaginaires et donc, comme eux, je n'étais plus vierge. On a donc rôdé dans les quartiers où on savaient que les filles faciles travaillaient mais comme il était un peu tard dans la nuit on ne trouvait pas. Au détour d'une rue on est tombé sur une travailleuse... expérimentée ! Je pense qu'elle devait avoir au moins 30 ans de métier !!

Vraiment ça ne m'a pas emballé du tout mais mes 2 potes ne se sont pas refroidis pour autant et sont allé au charbon. Pour reculer l'échéance je suis passé en dernier et lorsque je les attendais je pensais à trop de choses, le fait que j'allais faire "l'amour" pour la première fois, que j'allais le faire avec la même fille (femme) que mes copains quelques minutes après eux... Autant dire que j'étais pas super excité et même plutôt stressé.

Quand arriva mon tour je suis rentré dans la chambre où m'avait accompagné Alex, je me suis retrouvé seul debout au pied du lit et je voyais la femme finir d'essuyer son sexe dans la salle de bain. Et tout à coup en regardant sur ma gauche j'ai vu un énorme berger allemand allongé dans le coin de la chambre !! Je ne sais pas si vous imaginez la scène mais j'aurais voulu être partout sauf ici à ce moment là.

La femme s'est allongé sur le lit, a écarté les cuisses et à dit : Viens.
J'y suis allé, ça été laborieux. Je suis parti penaud. J'étais plus vierge.
 
P

Pascalou

Membre
Drôle d'expérience, surtout pour une première fois.
Quand je pense que pour toi c'était la première femme de ta vie et que pour elle tu devais être le 1467ième. La différence est rude !

En tout cas merci d'avoir partagé ce moment d'intimité avec nous, je suppose que ça permettra à d'autres de se lâcher plus volontiers.
 
Babette

Babette

Membre actif
J'y suis allé, ça été laborieux. Je suis parti penaud. J'étais plus vierge.
Mon pauvre chaton 🥰

Ce n'est pas la meilleure façon de perdre sa virginité effectivement.
Du coup une question me taraude : lorsque tu as fait l'amour la deuxième fois - en espérant que ce n'était pas avec une professionnelle cette fois-ci 🧐 - est-ce que pour toi, psychologiquement, ce n'était pas comme la première fois ? Il devait y avoir de la tendresse, de l'amour même, une certaine tension, etc... Est-ce que finalement tu n'as pas vécu 2 premières fois ?
 
Thomas

Thomas

Membre actif
Rien que le berger allemand dans le coin de la pièce aurait suffi à me faire perdre toute libido.
 
G

Gaspard

Membre
Pour faire court, me première fois est arrivé assez tard, j'avais 19 ans.
Un copain avait rencontré une fille lors d'un séjour à Paris et elle était venu le voir chez nous à Beauvais. Ils n'étaient pas ensemble mais lui pensait en faire sa copine. Malheureusement lorsque nous nous sommes tous retrouvés pour une soirée entre ami, cette fille, qui s'appelait Gersende est tombé amoureuse de moi et c'est finalement moi qui est emballé l'affaire ! (salop !)

Mais rien ne s'était passé entre nous physiquement (à part quelques bisous) lors de son cours séjour.
Donc quelques semaine plus tard je suis allé la voir chez elle, elle n'habitait pas Paris mais Mantes-la-Jolie et pour moi c'était mon premier voyage seul dans cette région, première fois que je prenais l'avion puis le RER.

Arrivé chez elle tout s'est bien passé. Elle savait que j'étais vierge et je suppose que quelque part ça l'excitait un peu d'être celle qui allait me faire franchir le pas. Malheureusement au cours de la soirée et alors qu'on allait passer aux choses sérieuses elle m'annonce qu'elle a ses règles...
Elle m'a proposé de ne pas le faire mais franchement moi j'avais pas fait 1000km en avion et RER jusqu'à Mantes-la-Jolie pour repartir bredouille !!

Donc on l'a fait et ce n'est pas un très bon souvenir du tout.
C'est un peu cru à dire et peu ragoutant mais il y avait beaucoup de sang et donc pas terrible le premier rapport.
 
BB Red

BB Red

Membre
Est-ce que finalement tu n'as pas vécu 2 premières fois ?
C'est pas faux...

La deuxième première fois je me suis pas senti sûr de moi du tout ! Effectivement il y avait des sentiments et de la tendresse et on a balbutié nos gestes pendant un moment avant de le faire... Même psychologiquement je me suis senti dépucelé ce jour là.
Physiquement la vraie première fois c'était avec la dame au berger allemand (ha ha) mais ça ne ressemblait tellement pas à de l'amour que ça ne comptait pas vraiment.

Ta question me fait penser à une réplique de Benoît Poelvoorde dans je ne sais plus quel film, il disait:
On a pas deux fois l'occasion de faire une bonne première impression !
 
Carole

Carole

Membre
ça fait plaisir @bbr que finalement tu ais pu rattraper le "coup", et puis c'est assez unique d'avoir perdu son pucelage en 2 fois !
 
Nathan

Nathan

Membre
Et notre chère @Zabeth nationale, ça s'est passé comment pour elle ?
Blague à part, je suppose que c'est un peu plus délicat pour une fille de raconter ça à une tripotée de mecs, on "rentre" de quelque chose de plus intime quand c'est une fille, dites moi si je me trompe.
 
A

Albert Ø

Membre
Perso ça n'a pas été très transcendant mais ça s'est passé comme je suppose la plupart d'entre nous (sauf @bbr et @Gaspard).

J'étais avec ma copine du moment, on avait 17 et 18 ans et ni elle ni moi ne l'avions déjà fait.
C'est marrant parce qu'on en parlait ensemble de temps en temps mais on avait rien planifié et un après-midi alors qu'on était chez moi, seuls, on s'embrassait un peu comme d'habitude mais cette fois-ci on est allé plus loin sans même se dire un mot. On a un peu galéré, on a un peu rigolé aussi puis ça s'est fait.

Du jour au lendemain on s'est senti plus proche que jamais. On est resté 3 ans ensemble puis on s'est séparé. On ne s'oubliera jamais j'espère. En tout cas moi j'oublierais pas Mélanie C. 😛
 
G

Gaspard

Membre
Enfin une histoire de première fois pas trop glauque (à moins que ta Mélanie C. soit ta cousine ?)
 
Jean-Paul

Jean-Paul

Membre actif
Du jour au lendemain on s'est senti plus proche que jamais.
C'est fou comme le regard change du jour au lendemain, comme on devient en un claquement de doigt plus complice, on a l'impression d'avoir vécu quelque chose qui nous reliera à jamais, et c'est probablement le cas d'ailleurs. Les lendemains et les jours qui suivent ne sont en général que du bonheur.
 
Haut