• Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

Société Emmanuel Macron s'exprime sur la restitution des œuvres d'art au Bénin

Bixente

Membre
Elles sont sublimes ces œuvres !
Ce n'est que mérité qu'elles retournent sur les terres de leurs créateurs.

En espérant que le Bénin puisse les mettre en valeur et les rendre accessibles au plus grand nombre. Elles appartiennent au peuple béninois.

bénin1.jpg bénin2.jpg bénin3.jpg
 

Albert Ø

Membre
Un geste nécessaire et bienvenu sans aucun doute.
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que ce ne sont pas les seules œuvres qui pourraient être rendues à l'Afrique, non ?

Qu'est-ce qui fait qu'un œuvre doit être rendu ou considérée comme propriété de l'état ?
Le Musée du Quai Branly en est plein : 141.135 œuvres provenant d'Afrique !

 

Palefrenier

Membre
Ah ouais quand même !!
Clairement ce n'est pas que des cadeaux, est-ce que cette restitution fera jurisprudence ?

La justice française s'est emparé des dossiers d'hommes et femmes politiques africains concernant les biens-mal-acquis, va t-on balayer devant notre porte également ? Les 114.315 biens africains du Musée ont quelles origines, c'est à dire comment ont-ils atterris chez nous ?
 

Jacques

Membre
Question légitime quand on voit ce qu'il s'est malheureusement passé au Congo dans le musée privé de Gungu :(

gungu_1.jpg gungu_2.jpg

25.000 carbonisées en quelques heures... Elles étaient entreposées et exposées dans un local de... 200m2 ! ça fait 125 œuvres au m2 !


 

Jean-Paul

Membre
Quel désastre ! En même temps quand 90% des œuvres sont en bois en tissu, qu'elles sont entreposées avec une telle densité, une simple étincelle et tout part en fumée. On est d'accord qu'il n'y avait pas d'alarme incendie ou de détecteur de fumée... Et les pompiers...

25.000 pièces, c'est une catastrophe culturelle, espérons que l'état réagissent et sécurisent les autres musées (ou entrepôts) avec le concours de l'UNESCO éventuellement.
 

Albert Ø

Membre
Et donc en vertu de quoi on ne rend que 26 pièces quand on en possède 2500 ?
Quel a été le critère de sélection et quid des œuvres restantes ?

À moins que l'on ne craint que le musée du quai Branly se retrouve... vidé. À l'instar de nos anciennes colonies à l'époque. 😗
 

Richard

Membre
Dernière modification par un modérateur:
Au delà de la restitution je trouve ça particulièrement touchant de voir les béninois qui pour la première fois découvrent ces objets qui font partie de leur patrimoine ancestral. Pour nous en France c'étaient des oeuvres africaines que nous regardions avec intérêt mais pour eux c'est regarder leur passé dans les yeux.

536b9ad30c7689a4543cf5bf38c9eb4d402f0cf4622013f7fe10d272921020fe.jpg


La réussite apparente de cette exposition des 26 objets restitués doit inciter les musées et pays du monde entier à restituer tout ce qui leur revient de droit. Et d'ailleurs ça n'empêche pas que certaines oeuvres soient prêtés plus tard aux musées du monde entier.
 
Haut