société David Diop : « Les pays du Nord sont sans pitié pour les pauvres, mais les migrants ne le croient pas »

  • Initiateur de la discussion Le Monde
  • Date de début
Le Monde

Le Monde

Nouveau membre
Beaucoup de femmes et d’hommes meurent sans avoir perdu leurs illusions sur ce Nord où ils imaginent qu’ils pourront mener une vie correcte, constate, dans une tribune au « Monde », l’écrivain, lauréat du Booker International Prize 2021.

Continuer la lecture...
 
P

Patrick Huet

Nouveau membre
La plupart quittent leur pays à cause des conditions désastreuses qui y règnent.
Economiques, politiques, militaires...
Si déjà on pouvait résoudre les problèmes économiques, par exemple en apportant une véritable formation, en développant les initiatives locales, ce serait déjà un premier pas vers l'autonomie financière.
Restent les points suivants.

Cela dit, pour ce qui est de la question militaire, quand je vois la quantité d'armes (je pense aux missiles, véhicules, fusils...), une fois que les fabricants ont vendus leur stock, il faut bien qu'il y ait une guerre quelque part pour les "utiliser". Sinon, comment faire l'année suivante pour en vendre de nouveau ?
Alors, je me demande, le problème ne proviendrait-il d'abord pas de quelques grandes multinationales ?
 
Thomas

Thomas

Membre
Si déjà on pouvait résoudre les problèmes économiques, par exemple en apportant une véritable formation, en développant les initiatives locales, ce serait déjà un premier pas vers l'autonomie financière.
Le problème est avant tout politique.
Car comment financer des formations, des petites entreprises, des projets de développement si tout en haut de la pyramide les fonds sont happés et utilisés pour la richesse personnelle des dirigeants ?

Quant aux armes, les missiles, avions de combats ultra modernes, drones, qui représente une part énorme du marché de l'armement mondiale ce n'est pas eux qui sont utilisés la plupart du temps contre les populations mais ce sont les vieilles kalashnikov de l'époque soviétique (entre autres) qui massacre les femmes et les hommes en Érythrée ou au Soudan, et ailleurs encore.
 
P

Patrick Huet

Nouveau membre
Finalement, le problème de base de la plupart des pays, c'est de quelle façon s'assurer que ceux qui dirigent les hautes sphères (de l'administration comme de la finance, du commerce ou de la santé) agissent de façon honnête.
 
Patrice

Patrice

Membre
L'ONU cherche 5 milliards de dollars pour financer l'aide à l'Afghanistan.
Je ne sais pas comment les fonds seront transférés dans le pays ni par quelles mains ils passeront mais alors que l'agence mondiale veut, entre autres, développer l'éducation qui décidera de quoi dans ce pays où l'obscurantisme fait loi ?

 
Haut