• Bienvenue sur Regionalis, votre espace de discussion libre, sans publicité, sans traqueur statistique, marketing ou publicitaire. Inscrivez vous en moins de 30 secondes et lancez des discussions sur tous sujets : politique, société, environnement, science, technologie, art ou culture...
  • Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

personnalité Décès d'Elizabeth II Reine d'Angleterre

Valentin

Membre
@Valentin


Vaste question...

Déjà, pour être clair, je préfère une monarchie constitutionnelle avec un régime politique authentiquement parlementaire comme au Royaume-Uni plutôt qu'une république avec un système parlementaire parfois très présidentialisé comme en France.


Mais j'ai bien compris que ce n'était pas question. :)
Et ta question, je ne suis pas certain de bien pouvoir y répondre, parce que je me la suis souvent posée...



Déjà, tous les Britanniques ne sont pas tous monarchistes. Même pas en Angleterre. Sans doute encore moins au Pays de Galles, encore encore moins en Écosse et l'Irlande du Nord est probablement la région du Royaume-Uni la moins favorable à la monarchie.
Les Repiblicains, hostiles à la monarchie, existent au Royaume-Uni, même s'ils doivent encore être assez minoritaires aujourd'hui.

Avant de te répondre (mais j'y arrive), il est effectivement tentante depuis un point de vue républicain (britannique ou français) de dire que ça ne sert à rien, ou que c'est l'opium du peuple, comme on l'a parfois dit de la religion pu de la télé.

Sans être royaliste, loin de là, je pense que c'est plus compliqué que ça.
La famille royale est riche, mais totalement dépourvue de liberté.
Et par ailleurs, le coût de cette monarchie britannique coûte très peu au contribuable britannique (je n'ai plus les chiffres en tête).


Ceci étant posé, enfin, ta question, à quoi ça sert?

Pour les partisans de cette monarchie en particulier, la monarchie et tout spécialement la reine ou le roi incarne l'unité de la nation.
Certains téméraires vont jusqu'à dire que le "bilan politique" d'Elizabeth II auta été de maintenir le Royaume-Uni... Uni.
Malgré, par exemple, l'envie d'une partie des Écossais de quitter le Royaume-Uni après le Brexit, pour pouvoir rejoindre l'Union Européenne.
Et je comprends extrêmement bien ce désir de certains Écossais de quitter le Royaume-Uni pour rejoindre l'Union Européenne !
Ces Écossais favorables à une sécession de l'Écosse pour lui permettre d'intégrer l'Union Européenne ont fait 45% des votes exprimés au dernier référendum contre 55% des partisans de l'unité du Royaume-Uni.
Mais je n'ai pas spécialement envie de voir le Royaume-Uni se disloquer... Parce que j'adore ce pays.

Donc, premièrement, le ou la monarque incarne l'unité de la nation.
Ce pourquoi la Reine était dépourvue du moindre pouvoir politique d'un point de vue institutionnel. Elle ne devait jamais prendre partie politiquement.
Elle n'écrivait même pas ses propres discours.
L'idée est de ne jamais prendre parti pour ne jamais froisser personne : c'est l'une des exigences pour pouvoir incarner l'unité de la nation.

Deuxièmement, la famille royale est censée faire preuve d'un comportement irréprochable. Ceux qui ne respectent pas cette règle tombent en disgrâce, n'ont plus le droit à leur uniforme militaire d'apparat lors des cérémonies.
La famille royale est censée montrer l'exemple et faire rêver.
Études souvent prestigieuses, parcours militaire généralement irréprochable, œuvres caritatives, etc.
La famille royale est (presque) censée incarner une sorte de conte de fées, un concentré du meilleur de ce que cette nation sait faire.
Bien entendu, ça fonctionne très bien, moyennement, ou pas du tout selon les points de vue. :)

Enfin, le ou la monarque n'a aucun pouvoir politique ... Mais peut avoir de l'influence.
La reine avait par exemple un entretien par semaine d'au moins une heure avec le ou la premier(e) ministre. Et personne n'était jamais au courant du contenu de l'entretien.

Comme je le disais plus haut, les membres de la famille sont impliquées dans des œuvres caritatives. Ils s'impliquent personnellement. Ils montrent l'exemple. Ils défendent des valeurs. Dans ces domaines aussi, ils sont là pour faire rêver.

Et puis en théorie ou d'un point de vue institutionnel, le souverain du Royaume-Uni l'est aussi de tous les pays du Commonwealth, dont il essaie de défendre l'unité et les liens les plus forts possibles avec le Royaume-Uni.


Pour tenter de conclure, au moins provisoirement, tout cela fait-il sens pour un adepte de la monarchie parlementaire britannique ?
Oui.
Cela fait-il sens pour un républicain ?
Non.

Un républicain peut-il être tenté de couper la tête des membres de l'aristocratie britannique ?
Oui, évidemment.
Mais aujourd'hui, des options moins meurtrières sont généralement préférées. :)


Voilà, tout dépend du point de vue dont on se place, et de la capacité qu'on a ou pas à essayer de considérer le point de vue de l'autre.

Moi, par exemple, je suis républicain et surtout démocrate.
La démocratie est pour moi la valeur sacrée par excellence.
Mais je peux faire des efforts pour essayer de comprendre ceux qui défendent la monarchie constitutionnelle du Royaume-Uni. D'ailleurs à mon sens compatible avec mes valeurs démocratiques, du moins dans une large mesure.
Par contre, qu'on ne me demande pas de comprendre Poutine ou encore moins de lui chercher des excuses ou même des circonstances atténuantes : ça ne m'intéresse pas.

Pour comprendre le point de vue de l'autre, à chacun ses capacités et ses limites. ;)
Elle est là elle reste en fait.

Maintenant il faut voir comment cette monarchie va évoluer, depuis 70 ans elle était plus ou moins ancrée dans ce qui se faisait dans les années 50 date (à peu près) à laquelle Elizabeth a été couronnée. Charles III ne devrait pas révolutionner le palais mais si William était couronné dans les 10 ou 20 ans à venir il pourrait moderniser un peu la royauté britannique, pourquoi pas.

Le mieux ce serait la disparition soudaine de William, Kate et de leurs enfants et ce serait Harry qui prendrait la couronne !
Alors là ce serait rock-n-roll !

1663849298549.png
 
Haut