santé Awa Ly Fall, « ambassadrice » de la médecine traditionnelle chinoise au Sénégal

  • Initiateur de la discussion Le Monde
  • Date de début
Le Monde

Le Monde

Nouveau membre
Formée à Nankin, la jeune médecin sénégalaise est une vitrine du « soft power » chinois sans pour autant bénéficier d’un réel soutien officiel.

Continuer la lecture...
 
Mathias

Mathias

Membre
Si il y a bien une chose que l'on peut prendre de la Chine c'est leur pharmacopée et leur médecine traditionnelle et ancestrale !
Je suppose qu'en Afrique déjà il y a une tradition de médecine traditionnelle, ce serait intéressant de voir comment ces deux voies cohabitent et comment les sénégalais perçoivent la médecine chinoise.

regionalis.fr - Awa Ly Fall, « ambassadrice » de la médecine traditionnelle chinoise au Sénégal


Et quid de la médecine européenne ?
 
Nicolas

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
A côté de chez moi à Mbour au Sénégal il y a un centre TAO de médecine chinoise tenu par des espagnols catalans. Non ça ne s'invente pas !
J'y avais tenté de soigner une déchirure musculaire (psoas) avec des séances d'acupuncture, bon ça n'avait pas été très efficace.

Par contre il m'avait donné un pot de sel d'Epsom (sulfate de magnésium) afin de me purger les intestins et ça au bout de quelques jours ça m'avait fait un grand bien !

regionalis.fr - Awa Ly Fall, « ambassadrice » de la médecine traditionnelle chinoise au Sénégal


 
Carambar

Carambar

Membre
Le psoas c'est une sacré merde à soigner ! Muscle profond qu'on a du mal à soigner par des baumes ou pommades.
L'acupuncture perso je n'ai jamais essayé, ça n'a eu aucun effet ?

Le psoas il faut l'étirer régulièrement si tu es sportif (course à pied notamment).

 
Haut