industrie Automobile : Renault vise désormais 100% de ventes électriques en Europe en 2030

Alpha

Membre
C'est fou, 2030 c'est dans 8 ans !
Est-ce qu'on sera prêt énergétiquement pour subvenir au besoin d'un parc automobile de plus en plus électrique ? Le plan de relance nucléaire de Macron tombe à point nommé du coup.

Et puis l'approvisionnement en semi-conducteurs...
Les problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs vont se poursuivre en 2022 mais "le pire" sera au premier semestre, a déclaré Luca de Meo. "C'est concentré sur quelques fournisseurs (...) On ne peut pas espérer que ce soit résolu à court terme." Cinq cent mille voitures ne seront pas produites à cause des pénuries, a confirmé le dirigeant.

phpAn1EeH.jpeg
 

Carole

Membre
Nostalgie quand tu nous tiens... L'ancienne R5 et le prototype...

Pour ce qui est du tout électrique, hormis les problèmes éventuels d'énergie disponible, je trouve qu'on gagnerait énormément avec un parc automobile entièrement électrique, en ville notamment la pollution diminuerait drastiquement !

J'ai fait un voyage au Japon et à Tokyo le nombre de voitures électriques est impressionnant, en centre ville c'est tellement calme et l'air beaucoup plus respirable. Alors que c'est une mégalopole énorme !
 

Pièces jointes

  • renault-5-prototype-750x410.jpg
    renault-5-prototype-750x410.jpg
    95,7 KB · Affichages: 0
  • renault5tl-6.jpg
    renault5tl-6.jpg
    95,1 KB · Affichages: 0

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
C'est fou, 2030 c'est dans 8 ans !
Dans 8 ans Renault ne vendra que de l'électrique et probablement que tous les constructeurs mondiaux feront à peu près la même chose à quelques années près. Mais pour que le parc automobile français, européen ou mondial soit uniquement électrique cela prendra plusieurs années de plus, les véhicules à moteur thermique vendus dans les prochaines années auront une durée de vie d'au moins 10 ou 12 ans minimum.

Ne parlons pas de l'Afrique et d'autres pays du Sud, ici on vire les éléments de dépollution sur les véhicules tellement le gasoil est mauvais.
 

Patrice

Membre
hormis les problèmes éventuels d'énergie disponible,
Concernant la France, sauf surprise, ce sera de l'électricité issue de la production nucléaire donc à priori on ne devrait pas en manquer, le problème, puisque tu parles de pollution, c'est la gestion des déchets nucléaire.

On dépollue d'un côté pour polluer de l'autre ?
 

Alpha

Membre
Disons que pour les déchets nucléaire nous avons une chance de trouver une solution mais la production de CO2 plus les particules fines des gaz d'échappement est inévitable sur les moteurs thermiques et aucun moyen, en tout cas pour le CO2 de le piéger, le réduire, l'éliminer.

De toutes façons l'ère du pétrole touche à sa fin il nous faut trouver autre chose.
Peut-être les moteurs à hydrogène, c'est une piste qu'il ne faut pas négliger non plus.
 
Haut