• Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

Société Éducation, santé, libertés : le lourd tribut payé par l’Afrique à la pandémie de Covid-19

Patrice

Membre
La fracture numérique a aussi privé d’instruction à distance des millions de jeunes et d’enfants. En Afrique subsaharienne, 89 % des élèves ne disposent pas d’un ordinateur à la maison et 82 % n’ont pas d’accès Internet. Une génération de jeunes Africains a ainsi manqué en moyenne vingt-six semaines de cours.
Rien que ça, autant dire une année complète. Et quand on voit le niveau scolaire des jeunes africains notamment en milieu rural c'est une catastrophe. Ne parlons même pas d'ordinateur ou d'internet, beaucoup d'école ne dispose tout simplement pas d'électricité et même pire de salle de classe. J'exagère à peine.

432-computer-class-p1050277.jpg


Lors d'un voyage au Mali en 2013 j'avais pu visiter une école dans un village moyen, près de 5000 habitants tout de même. La vétusté des salles de classe, des tableaux, des bureaux, des bancs, le nombre d'élèves par classe, la différence de niveau énorme entre les élèves, rien n'est réunit pour apprendre dans de bonnes conditions. Tu ne donnes aucune chance aux élèves d'apprendre quoique ce soit qui leur permettrait d'envisager des études supérieures ou même juste aller jusqu'au bac. Pourtant cela arrive parfois quand l'élève à la chance d'avoir une famille qui comprend l'enjeu des études et lui laisse une chance de réussir.

Handicap supplémentaire lorsque vous êtes une fille, en général elles sont discriminées par les familles qui les destine aux taches ménagères puis au mariage. Elles n'ont pas de jeunesse...
 
Haut