• Bienvenue sur Regionalis, votre espace de discussion libre, sans publicité, sans traqueur statistique, marketing ou publicitaire. Inscrivez vous en moins de 30 secondes et lancez des discussions sur tous sujets : politique, société, environnement, science, technologie, art ou culture...
  • Bienvenue sur les forums d'actualité Invité. Les discussions que vous ouvrez ici ne sont pas modérées avant d'être publiées. Vous êtes malgré tout tenu de respecter le droit français relatif aux propos violents, injurieux, diffamatoires, pédophiles, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie des crimes de guerre, appelant au meurtre, incitant au suicide ou encore incitant à la discrimination ou à la haine.

Société « L’emballement démographique de l’Afrique est d’abord un obstacle à son propre développement »

Le Monde

Nouveau membre
Instrumentalisée en Europe pour nourrir les fantasmes xénophobes, la hausse rapide de la population subsaharienne absorbe largement la croissance économique de la région et y perpétue la paupérisation générale, relève dans sa chronique Philippe Bernard, éditorialiste au « Monde ».

Continuer la lecture...
 

Enricoo

Membre
Les campagnes de sensibilisation sont quasiment absente ou pas assez forte pour impacter les populations. Il y a quelques années au Sénégal avec ma femme et mon fils nous avions voyagé dans le nord du pays dans le cadre d'un jumelage avec un village de notre région.

À Dakar et banlieue on pouvait voir quelques vieilles affiches sur le planning familiale qui vantait les bienfaits de 2 enfants par famille mais elles étaient délavées par les pluies de l'hivernage, blanchies par le soleil et taguées par les jeunes. Mais la contraception est délicate dans ces pays pauvres, les femmes considèrent presque ça comme un péché de s'empêcher d'enfanter sachant que les couples des villes moyennes et villages ne font guère l'amour que pour avoir des enfants, le sexe plaisir n'existe guère et quand il l'est il l'est sans protection et donc avec le risque pour la femme de tomber enceinte.
Particulièrement chez les jeunes, les grossesses par accident sont fréquentes et l'avortement si elles y pensent est souvent interdit ou très mal vu et de plus coûte ce qu'elles ne pourraient payer.

Je ne trouve plus le nom de ce bouquin, ni même son auteur (ma mémoire flanche) qui disait que l'Afrique se développera quand les gens arrêteront de danser. Et bien je pense qu'elle augmentera ses chances quand elle régulera sa démographie. Je paraphrase l'article mais c'est tellement vrai ! 4,4 enfants par femme ?? C'est ingérable...

Sur cette photo prise au hasard sur google, quel espoir pour ces enfants ? Presque aucun.

image.jpg
 

Babette

Membre
Souvent les familles espèrent multiplier les chances d'avoir un enfant qui réussit en multipliant les grossesses. Grave erreur.
Il faut un matraquage psychologique, un lavage de cerveau à coup de publicité à la télé, de campagne sur le terrain pour changer les mentalités. Le boulot est énorme et prendra du temps mais il faut commencer dès maintenant.

Les chiffres démographiques pour 2050 sont effrayants.
 

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Je ne trouve plus le nom de ce bouquin, ni même son auteur (ma mémoire flanche) qui disait que l'Afrique se développera quand les gens arrêteront de danser.
L'Afrique noire est mal partie de René Dumont mais je ne suis pas certain que ce ne soit pas une légende cet extrait, je ne le retrouve pas. À moins que je me trompe d'ouvrage ?
108644_couverture_Hres_0.jpg
 

Bizu33

Membre
pour-lafrique-jaccuse.png.jpeg
Sinon dans Pour l'Afrique j'accuse du même auteur ?

René Dumont n'avait pas sa langue dans sa poche quand il s'agissait de dénoncer...
« J’accuse la majorité des dirigeants africains d’avoir d’abord profité des privilèges du pouvoir ; j’accuse la coopération française d’avoir accepté de financer des projets somptuaires ; j’accuse la banque mondiale et le fonds monétaire international d’acculer ces pays à une austérité payée par les plus pauvres ; j’accuse, surtout, tous les responsables d’avoir, par leurs politiques, ignoré, ruiné et méprisé les paysans africains. »

J'avoue que je ne trouve pas cette phrase non plus... Elle viendrait pas de votre imaginaire ? 😋
 
Haut